Déconfinement raté – Des joueurs de Séville font n'importe quoi
Publié

Déconfinement ratéDes joueurs de Séville font n'importe quoi

Quatre joueurs du club andalou n’ont pas respecté les règles sanitaires. Banega, Ocampos, Vazquez, et De Jong risquent gros, alors que l’Espagne revient gentiment à la vie.

Une fête entre amis qui a eu du mal à passer en Espagne. Les joueurs du FC Séville risquent d’être sanctionnés pour leur comportement.

Une fête entre amis qui a eu du mal à passer en Espagne. Les joueurs du FC Séville risquent d’être sanctionnés pour leur comportement.

Twitter Banega

Dans une Espagne toujours en phase 1 de déconfinement, les rassemblements de plus de dix personnes étaient toujours interdits, le week-end dernier.

Samedi, la femme du milieu de terrain du FC Séville, Éver Banega, a posté sur Instagram des photos d’une fête à laquelle ont participé une douzaine de personnes. En plus de son footballeur de mari, on reconnaît également sur les clichés ses coéquipiers Lucas Ocampos, Franco Vazquez, et Luuk de Jong.

Alors que les autorités sanitaires, la Liga et la Fédération espagnole de football ont tout mis en place pour permettre un retour au jeu en juin et ainsi éviter une véritable catastrophe financière pour les clubs, certains joueurs prennent les consignes à la légère.

Le FC Séville cherche la vérité

Les fêtards - même si c’est pour célébrer la renaissance de la Liga - risquent donc d’être lourdement sanctionnés, non seulement par la Fédération espagnole, mais également par les autorités. Le protocole strict mis en place doit être suivi à la lettre, afin que le football puisse reprendre ses droits.

Une source proche du club andalou a déclaré au journal As que le FC Séville n’est pas certain que ces photos aient été prises cette semaine. Madame Banega, qui a rapidement fait disparaître ses publications après le début de la polémique, n’a pas tenté de se justifier quant au jour de cette fête à la maison.

(L'essentiel)

Ton opinion