Des larmes de crocodile

Publié

Des larmes de crocodile

Comment se débarrasser du carcan de la famille quand elle devient un peu trop pesante? C’est la question que traite d’une manière humoristique Isabelle Mergault dans son second film, «Enfin veuve».

Anne-Marie (Michèle Laroque), qui vit dans une magnifique maison au bord de la Méditerranée, n’est pas heureuse en ménage. Elle reste pourtant avec son mari, Gilbert (Wladimir Yordanoff), chirurgien esthétique qui semble passer son temps à lui faire des reproches.

Anne-Marie a depuis deux ans un amant, Léo (Jacques Gamblin), qui travaille sur un chantier naval situé à proximité. Léo, qui doit partir en Chine, veut emmener Anne-Marie avec lui. Après moult hésitations, celle-ci semble finalement prête à faire le grand saut et à quitter son époux du jour au lendemain, en ne lui laissant qu’une petite lettre en guise d’adieu.

Le destin semble lui donner un coup de pouce quand Gilbert meurt dans un accident de voiture. Mais la famille d’Anne-Marie décide de rester auprès d’elle pour la soutenir, et elle se rend alors compte qu’elle est encore moins libre qu’auparavant...

Ton opinion