Luxembourg – Des manifestants dégradent le domicile de Bettel

Publié

LuxembourgDes manifestants dégradent le domicile de Bettel

LUXEMBOURG - Des dizaines de personnes ont protesté devant le domicile du Premier ministre, où des dégradations ont été constatées, samedi.

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté devant l'appartement de Xavier Bettel.

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté devant l'appartement de Xavier Bettel.

Les manifestants contre les mesures sanitaires semblent s'être trouvé un nouveau point de rendez-vous... Trois jours après la protestation pacifique devant le domicile du Premier ministre Xavier Bettel, des personnes étaient encore présentes samedi pour faire entendre leur mécontentement devant l'appartement où vit le chef du gouvernement.

Si la première salve, mercredi, n'avait été émaillée d'aucun comportement agressif, l'ambiance était, semble-t-il, plus tendue samedi. Des images publiées sur Twitter par le journaliste Claude Biver de la radio 100,7 montrent plusieurs dizaines de personnes les yeux rivés sur le domicile du Premier ministre, sous ses fenêtres.

Certains d'entre eux n'auraient pas hésité à lancer des œufs, dégradant notamment la façade et la porte d'entrée du bâtiment. Une voiture garée devant la résidence a également été rayée, mais, d'après les informations recueillies sur place, elle n'appartient pas à M. Bettel.

Le marché de Noël fermé

«Un barrage du marché de Noël a été forcé, et des patrouilles ont été appelées en renfort». Les barrières mises en place ont été «utilisées comme projectiles» et le marché de Noël a été fermé sur décision de la bourgmestre de la capitale Lydie Polfer, le contrôle du CovidCheck ne pouvant plus être effectué. Même décision concernant le marché de la place de Paris, après que des protestataires eurent décidé de se diriger en direction de la gare.

Diaporama: Marche blanche silencieuse au Glacis

Bausch indigné, Kox «condamne fermement»

En contact avec les forces de police, le ministre de la Sécurité intérieure a «condamné fermement les destructions de biens et les tentatives d'intimidation» sans remettre en cause «le droit à la liberté d'expression». Pour sa part, le vice-Premier ministre écologiste, François Bausch, a partagé l'image de voiture rayée devant le domicile de M. Bettel et fait part de son indignation: «Ce qu'il s'est passé aujourd'hui devant le domicile de Xavier Bettel et au marché de Noël est intolérable», a-t-il tweeté.

Plus tôt dans la semaine, la police a confié considérer la possibilité que les manifestations contre les mesures sanitaires dégénèrent, tandis que des élus se sont inquiétés de la montée des tensions.

Après avoir annoncé un renforcement du CovidCheck (NDLR: passe sanitaire obligatoire au travail et fin des tests pour les loisirs), Xavier Bettel avait, lui, déclaré à l'issue de la conférence de presse de lundi «qu'il ne s'attendait pas à recevoir des applaudissements».

(th/L'essentiel)

Ton opinion