Partout dans le monde – Des manifestations hostiles à Donald Trump
Publié

Partout dans le mondeDes manifestations hostiles à Donald Trump

Au Luxembourg et dans le monde, des centaines de personnes se mobilisent alors que le président américain doit prêter serment à Washington.

Huit membres de Greenpeace Luxembourg ont participé à l'action #BridgesNotWalls en référence au fameux mur que Donald Trump veut construire entre les États-Unis et le Mexique. Ils se sont positionnés sur le «Schlassbreck», près des casemates du Bock.

«Nous souhaitions nous associer à un message positif et montrer que partout dans le monde des organisations s’unissent pour rester déterminés et soutenir la construction d’un futur qui bénéficie à chacun et pas seulement à une poignée de personnes, une planète où l'économie devra respecter l'environnement, la santé et cesser de creuser les injustices», a déclaré Raymond Aendekerk, directeur de Greenpeace Luxembourg, dans un communiqué.

Des manifestants se sont mobilisés de la même manière sur Tower Bridge à Londres, et au pied du mur de Berlin, dans la capitale allemande.

Jeudi soir, plusieurs milliers de personnes, dont de nombreuses célébrités, se sont rassemblées à New York, pour protester contre les positions du futur président américain. Elles étaient plusieurs milliers aux abords de la place Columbus Circle, ainsi que le long de Central Park West, l'avenue qui borde le célèbre parc new-yorkais. Le lieu du rassemblement avait été choisi parce que c'est ici que se trouve le Trump International Hotel & Tower, qui porte le nom du président élu. Outre le maire de New York, Bill de Blasio, étaient présents Robert De Niro, la chanteuse Cher, l'acteur Alec Baldwin, le réalisateur Michael Moore et l'acteur Mark Ruffalo. «Combattre Trump chaque jour», «justice et droits civiques pour tous» ou «l'amour dépasse la haine» étaient inscrits sur certaines des pancartes brandies par des manifestants.

(MC/L'essentiel/AFP)

Ton opinion