Au Luxembourg – Des mesures contre la mendicité organisée
Publié

Au LuxembourgDes mesures contre la mendicité organisée

LUXEMBOURG - Le Luxembourg va renforcer son arsenal contre la mendicité organisée, notamment pour permettre à la police d'intervenir dans certains cas.

Les autorités veulent pouvoir éloigner les mendiants des entrées d'immeubles et de commerces.

Les autorités veulent pouvoir éloigner les mendiants des entrées d'immeubles et de commerces.

Editpress/Jean-Claude Ernst

Le Luxembourg veut renforcer son arsenal pour lutter contre les désagréments de la mendicité organisée en ville. Les députés en ont discuté mercredi matin en commission parlementaire, en présence des ministres concernés. «Il faut que l'arsenal législatif contre ceux qui bloquent les accès aux commerces ou aux immeubles privés soit renforcé», a insisté le député CSV, Laurent Mosar, dont le parti est à l'origine de la discussion.

Selon lui, «le ministre va soumettre un projet de loi pour permettre à la police d'intervenir» dans les cas où les entrées d'immeubles sont perturbées. Mais difficile de faire plus. «Le problème n'est pas nouveau», tempère Stéphanie Empain, présidente Déi Gréng de la commission de la Sécurité intérieure. «Ces personnes ont le droit d'être là, mais cela pose des problèmes de salubrité. La police ne peut pas vraiment les éloigner. Le ministre Bausch a indiqué qu'il avait prévu de voir comment amender certains textes pour permettre aux agents d'intervenir».

Plusieurs pistes ont été évoquées pour renforcer les moyens, notamment par le biais de patrouilles mixtes de policiers luxembourgeois et roumains. Ce dispositif est actuellement en préparation. «Nous pensons que cette lutte sera plus facile ainsi», explique Laurent Mosar.

(jw/mm/L'essentiel)

Ton opinion