Liban – Des migrants empêchés de traverser l'Europe

Publié

LibanDes migrants empêchés de traverser l'Europe

Moyennant 5 000 dollars par personne, plus de 80 migrants voulaient rejoindre Chypre et l’Union européenne depuis une plage libanaise. La police les a interceptés.

Au Liban, les forces de sécurité ont annoncé, vendredi, avoir empêché une nouvelle traversée clandestine en Méditerranée de 82 migrants cherchant à atteindre l’Europe. Les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont précisé avoir effectué une descente, jeudi soir, dans une station balnéaire de la région de Qalamon, dans le nord du Liban, après avoir reçu des informations sur ce projet.

Elles ont trouvé «82 personnes, dont des femmes et des enfants, en train de se préparer pour aller en Europe en traversant la mer de manière illégale, pour le coût de 5000 dollars par personne (plus de 4600 francs, ndlr)», selon les FSI, qui n’ont pas précisé la ou les nationalités de ces personnes. Mais elles ont ajouté avoir arrêté un Libanais présenté comme l’un des passeurs.

Une traversée de 150 kilomètres

Les départs de ce genre s’étaient multipliés au début de l’année, souvent à destination de Chypre, membre de l’Union européenne. De nombreux migrants n’hésitant pas à entreprendre la coûteuse mais périlleuse traversée en mer pour fuir un Liban en plein effondrement économique. La plupart des migrants étaient des Syriens ayant trouvé refuge au Liban pour fuir la guerre dans leur pays. Mais de plus en plus de Libanais tentent ce voyage.

Le Liban, qui se situe à un peu plus de 150 kilomètres des côtes de l’île de Chypre, accueille plus d’un million de réfugiés syriens.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion