HSBC – Des milliers de clients dénoncés pour rien

Publié

HSBCDes milliers de clients dénoncés pour rien

La liste livrée en 2009 à la France par l'ancien informaticien de la banque HSBC, Hervé Falciani, aurait permis de poursuivre que quelques dizaines de clients pour fraude sur les 3 000 noms donnés.

L'Espagne a refusé d'extrader Hervé Falciani (photo) vers la Suisse au début du mois de mai.

L'Espagne a refusé d'extrader Hervé Falciani (photo) vers la Suisse au début du mois de mai.

AFP

Selon le site challenges.fr, seulement 86 contribuables feraient l'objet de poursuites pour fraude fiscale. Il s'agirait de riches héritiers, avocats, hommes d'affaires ou encore entrepreneurs. Toutefois, aucun cas n'a pour l'instant abouti à un procès. Alors qu'il travaillait comme informaticien à HSBC Private Bank à Genève, Hervé Falciani avait dérobé en 2007 des données bancaires pour les transmettre aux autorités fiscales françaises.

La justice française avait saisi les données en janvier 2009, mais l'affaire n'avait éclaté au grand jour qu'en décembre 2009, provoquant une crise entre la Suisse et la France. Paris avait finalement accepté de restituer les documents. Une liste de 3 000 noms de fraudeurs supposés avait alors été établie par les autorités françaises. Hervé Falciani avait fui en Espagne avant d'être finalement arrêté à Barcelone en juillet 2012 à la suite du dépôt par la Suisse d'un mandat d'arrêt international. Au début du mois de mai 2013, la justice espagnole a refusé de l'extrader vers la Suisse, qui l'accuse de vols de fichiers bancaires.

(L'essentiel Online/leo)

Ton opinion