Aux Etats-Unis – Des milliers de vols annulés à cause d'une tempête
Publié

Aux États-UnisDes milliers de vols annulés à cause d'une tempête

La côte Est des États-Unis va subir une nouvelle tempête hivernale ce samedi et des chutes de neige de 30 centimètres sont attendues à New York.

Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont déclaré l’état d’urgence, tandis que la maire de Boston, Michelle Wu, a déclaré l’urgence neige pour sa ville.

Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont déclaré l’état d’urgence, tandis que la maire de Boston, Michelle Wu, a déclaré l’urgence neige pour sa ville.

Getty Images via AFP

Des milliers de vols ont été annulés samedi aux États-Unis en prévision d’une violente tempête attendue dans l’est du pays, accompagnée de chutes de neige et de vents forts. La Nouvelle-Angleterre et le Nord-Est, y compris New York et Boston, devaient être les plus touchés par ces intempéries.

Saleuses et chasse-neige sont prêts dans des villes comme New York, dont le maire, Eric Adams, a prévenu sur Twitter que 30 cm de neige étaient prévus sur la ville, tout en ajoutant que «Mère Nature a tendance à faire ce qu’elle veut».

Quelque 3 400 vols ont déjà été annulés pour la journée de samedi, à l’arrivée ou au départ des États-Unis, selon le site de suivi des vols FlightAware. Vendredi, plus de 1 450 vols avaient été annulés.

État d’urgence

Le National Weather Service (NWS), service météorologique national, a mis en garde contre «des conditions de déplacement presque impossibles» sur une partie des côtes du Mid-Atlantic et de la Nouvelle-Angleterre, avec des chutes de neige attendues supérieures à 30 cm en certains endroits.

Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont déclaré l’état d’urgence, tandis que la maire de Boston, Michelle Wu, a déclaré l’urgence neige pour sa ville. «Rentrez chez vous ce soir, restez chez vous pendant le week-end, évitez tout déplacement inutile», a déclaré la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, dans un communiqué.

La tempête, qui devrait forcir rapidement dans les prochaines 24 heures, va provoquer des températures extrêmement basses, selon le NWS.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion