Pays-Bas: Des objets cachés trouvés dans un des plus célèbres tableaux au monde

Publié

Pays-Bas Des objets cachés trouvés dans un des plus célèbres tableaux au monde

Des experts ont découvert un porte-pichet et un panier cachés dans le célèbre tableau «La Laitière», du maître néerlandais du XVIIe siècle, Johannes Vermeer, par-dessus lesquels il a ensuite peint, a annoncé jeudi le Rijksmuseum d'Amsterdam.

1 / 10
«La Laitière», du maître néerlandais Johannes Vermeer, est un des plus célèbres tableaux au monde.

«La Laitière», du maître néerlandais Johannes Vermeer, est un des plus célèbres tableaux au monde.

AFP
La chef d'œuvre de 350 ans cachait pourtant encore quelques surprises.

La chef d'œuvre de 350 ans cachait pourtant encore quelques surprises.

AFP
Des experts ont utilisé des techniques de numérisation avancées pour analyser le tableau, avant une ambitieuse expo sur le maître.

Des experts ont utilisé des techniques de numérisation avancées pour analyser le tableau, avant une ambitieuse expo sur le maître.

AFP

Les découvertes dans la peinture âgée de quelque 350 ans apportent une nouvelle lumière sur les méthodes de l’insaisissable artiste, avant la plus grande exposition jamais réalisée de son œuvre, prévue à partir de 2023, au célèbre Rijksmuseum. Des techniques de numérisation avancées ont révélé que sous le mur blanc uni qui fait ressortir les vêtements jaune et bleu vif de la laitière, Vermeer avait initialement peint des détails supplémentaires.

«Cela révèle un nouveau Vermeer inattendu, c'est étonnant», a déclaré Gregor Weber, responsable des beaux-arts au Rijksmuseum, lors d'une conférence de presse. Ces changements signifient que la figure emblématique de la laitière, vue dans le tableau versant un filet de lait d'une cruche en terre cuite, «se dresse devant nous d'une manière beaucoup plus monumentale».

Les chercheurs savaient, grâce à des radiographies effectuées il y a une dizaine d'années, qu'il y avait des choses cachées sous les couches de peinture de «La Laitière», sans savoir lesquelles.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires