Au Luxembourg – Des records de pluies battus en juillet
Publié

Au LuxembourgDes records de pluies battus en juillet

LUXEMBOURG - MeteoLux a dressé le bilan climatique d'un mois de juillet marqué par les inondations et par des précipitations records.

Les pluies de juillet ont été d'une intensité rare.

Les pluies de juillet ont été d'une intensité rare.

Jean-christophe Verhaegen

Le mois de juillet a été pluvieux, on l'a tous constaté, MeteoLux l'a analysé. Ainsi, il est tombé, au total, 188 litres d'eau par mètre carré (l/m²) le mois dernier au Luxembourg. C'est deux fois et demi plus que la moyenne sur 30 ans: d'habitude, en juillet, il tombe 71,5 l/m². Et c'est proche du record absolu, détenu par le mois de juillet de l'an 2000, avec 197,2 l/m². En affinant un peu l'analyse, on constate que les pluies de juillet, qui ont entraîné de grosses inondations un peu partout dans le pays, ont été d'une intensité record.

Ainsi, le 14 juillet 2021 détient désormais le record des plus fortes averses sur 12 heures, avec 74,2 l/m², tandis que le 15 juillet devient le jour de juillet où il a le plus plu en 24 heures, avec 79,40l/m². C'est l'intensité de ces averses qui a causé les inondations, qui ont fait de nombreuses victimes en Allemagne et en Belgique, et causé d'importants dégâts matériels au Luxembourg. À noter que le 14 juillet, il est aussi tombé 9,2 l/m² en 30 minutes, et jusqu'à 15,6 l en 60 minutes. Impressionnant, mais loin des records de 2016, respectivement 28,4 l/m² et 47,5 l/m².

Moins de soleil

Le nombre de jours avec des précipitations n'a lui pas été beaucoup plus important que la moyenne, 15 cette année, contre 13,7 en moyenne de 1991 à 2020. Juillet 2021 a en outre connu 5 jours d'orages, dans la moyenne, et 9 cas d'orages, contre 8 d'habitude. À noter que le soleil n'a pas du tout réussi à se frayer un chemin entre les nuages pendant deux journées, contre une en moyenne. Au total, le soleil était visible pendant 203,6 h sur 31 jours, contre 257,6 h en moyenne.

Côté températures, le mois n'a pas été exceptionnel, avec 17,2°C en moyenne, contre 18,7°C d'habitude. Le mercure a oscillé de 9,6°C le 2 juillet, à 26,4°C le 18. Bien loin du record de 39°C enregistré en 2019, et du 4,5°C de 1954.

(L'essentiel)

Ton opinion