Déconfinement au Luxembourg – Des résidents ont pris du poids lors du confinement

Publié

Déconfinement au LuxembourgDes résidents ont pris du poids lors du confinement

LUXEMBOURG - 41,8% de nos lecteurs disent avoir pris du poids pendant le confinement, selon un sondage. Un nutritionniste en explique les facteurs.

Difficile pour certains de ne pas se laisser tenter par des aliments qui réconfortent.

Difficile pour certains de ne pas se laisser tenter par des aliments qui réconfortent.

stocksnap

«J'ai pris plus que 2,5 kg pendant le confinement, se désole Audrey, une lectrice de L'essentiel. Cela partira en reprenant le travail». La période de confinement au Luxembourg, désormais achevée, a eu un impact négatif sur l'alimentation de certains résidents. Selon un sondage réalisé auprès de nos lecteurs, 27,2% des 500 répondants expliquent avoir pris un peu de poids et 14,6% beaucoup de poids. «Lorsque je vois que les Français ont pris en moyenne 2,5 kg pendant le confinement, on peut estimer que les habitants au Luxembourg ont subi le même sort, explique Pascal Nottinger, nutritionniste à Luxembourg. Le confinement a été une période difficile pendant laquelle la consommation d'alcool et d'aliments sucrés et/ou très gras et salés a permis de compenser émotionnellement. Mais si l'on a pris jusqu'à 2,5 kg, on ne s'en sort pas trop mal. J'ai aussi eu des cas de patients qui ont pris 4 à 5 kg. Au dessus, il s'agit de cas isolés».

Le nutritionniste met en avant plusieurs facteurs pour la prise de poids: la déprime à cause du confinement, le recours moins important aux produits frais (ravitaillement difficile dans les premières semaines du confinement), un avenir professionnel incertain (baisse du budget pour l'alimentation et donc plus d'achats de plats industriels), davantage de temps pour préparer de gros plats et pour partager les repas (tendance à manger davantage). «Certains patients m'ont raconté qu'en temps normal, ils ne prenaient qu'un ou deux apéros par semaine avec leurs collègues, et qu'avec le confinement, ils en prenaient tous les jours!», souligne Pascal Nottinger.

Des abus pour le déconfinement?

Mais le confinement ne semble avoir eu aucun effet néfaste sur d'autres lecteurs, qui disent avoir gardé une alimentation équilibrée, tout en faisant du sport chez eux (21% des 500 répondants). 37,2% des répondants affirment même avoir perdu du poids pendant cette période, soit grâce à une meilleure alimentation (18,2%), soit en faisant davantage de sport (19%).

Et désormais, avec le déconfinement, peut-on aussi s'attendre à des abus de nourriture ou de boisson? «Certains de mes patients ont prévu de lâcher prise et profiteront par exemple de la réouverture des restaurants, note le nutritionniste. On peut le comprendre. Mais en même temps, la reprise du travail et autres activités va permettre de baisser l'appétit en occupant l'esprit, et d'éventuellement perdre les kilos superflus».

(Olivier Loyens/L'essentiel )

Ton opinion