Des ressources humaines à repenser face à la crise

Publié

Des ressources humaines à repenser face à la crise

LUXEMBOURG - La crise a bouleversé les priorités des ressources humaines (RH) qui misent sur la formation et le développement des salariés.

Bernard Dubois, associé, et Muriel Forrett, manager chez PwC, ont présenté l'étude sur les pratiques des RH.

Bernard Dubois, associé, et Muriel Forrett, manager chez PwC, ont présenté l'étude sur les pratiques des RH.

dr

Jusqu'en 2007, voire en 2008, l'embauche était la priorité de beaucoup de services des ressources humaines au Luxembourg où beaucoup d'entreprises se livraient à une «guerre des talents». Mais la crise est passée par là et a chamboulé les priorités, selon une étude présentée mercredi par PwC.

Désormais, les RH préfèrent parler formation et développement des compétences des salariés, histoire d'être prêtes pour la reprise.Une politique de bon sens mais qui ne va pas assez loin, selon PwC. Son étude montre que, dans une majorité d'entreprises, la stratégie des ressources humaines n'est pas claire. Ce qui peut conduire à des écueils.

Par exemple, si les entreprises font majoritairement des études sur la satisfaction des salariés, peu d'entre elles agissent en fonction des résultats.La gestion des compétences n'est pas non plus formalisée: les entreprises n'ont pas forcément déterminé de quelles compétences précises elles avaient besoin ni quelles étaient les compétences de leurs salariés.

«On estime à 4% le nombre de salariés à très fort potentiel. Mais la moitié sont méconnus», souligne Bernard Dubois, associé en charge du département ressources humaines de PwC.

Linda Cortey

Ton opinion