Traitement contre l’acné – «Des résultats tout à fait étonnants»

Publié

Traitement contre l’acné«Des résultats tout à fait étonnants»

LUXEMBOURG – Largement contesté en France où le Roaccutane aurait entraîné le suicide de plusieurs adolescents, le médicament ne semble poser aucun problème au Grand-Duché.

De nombreux adolescents souffrent d'acné.

De nombreux adolescents souffrent d'acné.

Contacté par L’essentiel Online, le ministère luxembourgeois de la Santé confirme que les traitements à l'isotrétinoïne, la molécule de base du Roaccutane, sont disponibles au Luxembourg sous forme de capsules, de gel et de génériques.

«Cela fait des années et des années que je prescris ce médicament, depuis 1996 quand j’ai commencé la dermatologie, sans jamais rencontrer de problèmes non gérables», confirme le dermatologue Jean-Pierre Hachem, établi à Esch-sur-Alzette. Pourtant, selon l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 25 à 27 cas de suicides chez des adolescents, recensés entre 1986 et 2009, pourraient avoir un lien avec le Roaccutane qui a été retiré du marché français fin septembre 2008.

«Une femme qui tombe enceinte durant son traitement devra avorter»

La notice du médicament mentionne 152 effets indésirables dont des risques de dépression et de suicide. Aux États-Unis, plus de 2 400 actions en justice sont actuellement menées contre ce traitement accusé de provoquer également des maladies intestinales inflammatoires, des malformations foetales et des troubles psychiatriques.

Le dermatologue Jean-Pierre Hachem est conscient des problèmes qui peuvent être rencontrés : «On ne le donne plus à des jeunes qui ont été sujets à des problèmes de dépressions. Le plus gros problème reste les femmes qui peuvent tomber enceinte, puisqu’une femme qui tombe enceinte durant son traitement devra avorter.»

Le traitement de la dernière chance

Un retrait du médicament n’est pas à l’ordre du jour ni au Luxembourg, ni dans l’Allemagne voisine, où des cabinets de dermatologie à Trèves et Sarrebruck confirment appliquer les traitements à l'isotrétinoïne sans rencontrer de problèmes avec les patients. Au contraire «le traitement donne des résultats tout à fait étonnants» affirme Jean-Pierre Hachem, une opinion partagée par de nombreux dermatologues contactés par L’essentiel Online au Luxembourg, en Rhénanie-Palatinat et en Sarre qui considèrent l'isotrétinoïne comme le traitement de la dernière chance contre des acnés particulièrement virulentes.

cm/L’essentiel Online

Ton opinion