Mobilité au Luxembourg – Des routes seront réservées aux cyclistes en août

Publié

Mobilité au LuxembourgDes routes seront réservées aux cyclistes en août

LUXEMBOURG – Afin de développer la pratique du vélo au Luxembourg, seize tronçons seront interdits aux voitures durant le mois d’août.

L'un des intérêts est d'inciter les résidents à utiliser leurs vélos.

L'un des intérêts est d'inciter les résidents à utiliser leurs vélos.

Rom Helbach

Ceux qui aiment pratiquer le cyclisme mais redoutent de cohabiter avec les voitures et camions se réjouiront. Au mois d’août, 16 routes du Luxembourg seront dédiées aux cyclistes, avec une interdiction de circulation pour les autres véhicules, hormis pour les riverains et les bus RGTR, ont indiqué vendredi, François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité et Lex Delles (DP), ministre du Tourisme. Finis donc les automobiles de passage, motos et autres engins dangereux pour les cyclistes, des panneaux leur barreront l’accès.

Les sections concernées se situent à différents endroits du pays. Sont concernées une route de 16 km dans le Mullerthal, l’axe entre Alzingen et Syren, une section entre Pontpierre et Leudelange, le passage avec une montée à 15% à Godbrange, en direction de Larochette, ou encore trois secteurs successifs entre Steinsel et Mersch. Les routes ont été choisies en fonction de plusieurs critères, détaille François Bausch: la facilité de trouver une alternative pour les autres véhicules, des lacunes dans le réseau de pistes cyclables existantes, ou encore l’intérêt touristique. «Certains endroits sont vraiment pittoresques, avec des sites touristiques», insiste Christophe Reuter.

Développer le tourisme

Certaines des communes concernées ont été consultées, a assuré François Bausch. Celles qui s’opposeraient au projet doivent le signaler par écrit avant le 23 juin. Mais jusqu’à présent, «les retours ont été positifs», se réjouit Christophe Reuter. L’un des buts du projet est bien sûr de développer la pratique du vélo, qui a explosé pendant le confinement, selon les chiffres du ministère. «Les citoyens ont envie de faire du vélo, mais c’est bien le danger potentiel qui peut les effrayer, reprend François Bausch. Mais c’est de toutes façons en août qu’il y a le moins d’accident de cyclistes», d’où l’idée de l’initiative.

L’autre grand intérêt est de favoriser «un tourisme actif», selon les mots de Lex Delles. Il évoque les 9% d’étrangers qui viennent au Luxembourg «avec un vélo de route ou un VTT, il faut donc leur faire profiter des services de qualité». Des projets de «Bed and Bike» sont aussi dans les cartons, avec l’idée de pouvoir recharger un deux-roues électrique, a aussi avancé le ministre.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Des navettes pour les vélos

Pendant les travaux de la ligne 10 des CFL, cet été, entre la capitale et le Nord du pays, un service de navettes pour vélos sera mis en place. Puisque les bus de substitution ne peuvent pas accueillir les deux-roues, il sera possible de réserver une navette, à condition de le faire au moins quatre heures avant le trajet.

Ton opinion