RadioShack-Nissan-Trek – Des salaires non payés et une plainte déposée

Publié

RadioShack-Nissan-TrekDes salaires non payés et une plainte déposée

LUXEMBOURG - RadioShack-Nissan-Trek a dévoilé le nom des trois coureurs de l'équipe qui s'étaient plaints à l'UCI de ne pas avoir obtenu leurs salaires. Jakob Fuglsang a porté plainte.

L’équipe luxembourgeoise RadioShack-Nissan-Trek a confirmé au Süddeutsche Zeitung que Fabian Cancellara et les frères Schleck avaient tous trois informé l’UCI du non-paiement de leurs salaires. Les noms des plaignants n’étaient pas connus jusqu’à présent, et l’on pouvait penser que le Danois Jakob Fuglsang, écarté de l’équipe luxembourgeoise pour le Tour de France, en froid avec ses patrons, faisait partie des trois. Ce dernier a quant à lui déposé une plainte contre l’équipe, a-t-on appris dimanche.

Le journal allemand a estimé que les impayés sont de l’ordre de 500 000 euros pour les deux frères et 150 000 euros pour Fuglsang. Carlo Rock, porte-parole de RNT, s’en est pris vertement à Andy et Frank Schleck. «Peut-être n’ont-ils pas compris les contrats complexes de l’UCI. Et oui, il existe des tribunaux au Luxembourg: ils peuvent y aller, et ils peuvent aussi, comme Fuglsang, nous poursuivre en justice». Selon le SZ, les Schleck attendent depuis plus d’un an leur salaire. Interrogés par le site CyclingNews (voir notre vidéo) sur le Tour de France, Frank Schleck n'a pas souhaité commenter les informations et a lancé une pique à son interlocuteur: «Je vous demande votre salaire, à vous? C'est un manque de respect».

Selon le Tageblatt ce week-end, la holding Leopard SA aurait des pertes de près de 7,6 millions d’euros sur la première année d'activité. Le groupe a expliqué que le business-plan de la première saison avait prévu un déficit couvert par les actionnaires. En plus d’affaires de dopages avant le début du Tour de France et de lourdes blessures, des rumeurs avaient fait état de problèmes financiers qui entacheraient l’équipe.

(jv/L'essentiel Online)

Riis a démenti pour Cancellara

Alors qu'un retour de Fabian Cancellara chez Saxo-Bank est évoqué par la presse, Bjarne Riis a démenti. Le manager danois rappelle que si «tout le monde voudrait avoir Cancellara, il a un contrat jusqu'en 2013». Jakob Fuglsang serait en contact avec Saxo-Bank, Omega Pharma et Astana et Maxime Monfort avec Omega Pharma.

Ton opinion