Football: Des sangliers détruisent un terrain en Meurthe-et-Moselle

Publié

FootballDes sangliers détruisent un terrain en Meurthe-et-Moselle

JOEUF – La pelouse du complexe Aldo Platini a été ravagée par des sangliers, samedi. Les dégâts sont impressionnants.

Les chasseurs insistent depuis un certain nombre d'années sur le nécessité de «réguler» la population de sangliers. Illustration à Jœuf où le terrain de foot du complexe Aldo Platini a été labouré par le passage d'un troupeau de mammifères, samedi dernier. Un crève-cœur pour les joueurs du club qui n'ont pu que constater les ravages, dimanche matin, avant un match à Longwy.

«Je n'ai jamais vu cela. J'ai 76 ans, je joue au football depuis l'âge de 10 ans, je n'ai jamais vu un tel désastre», a confié à France 3, Gérard Keff, adjoint au maire de la commune. Depuis ce lundi matin, les équipes de la commune mobilisées en nombre s'attèlent à réparer la pelouse. Un travail colossal qui pourrait s'avérer vain si l'étendue des dégâts se révèle trop importante.

Un changement de pelouse s'avèrerait alors nécessaire, ce qui coûterait plusieurs milliers d'euros à la ville. Et la fédération des chasseurs pourrait être mise à contribution. Tâche également aux responsables d'identifier le point d'entrée des sangliers, afin d'éviter qu'ils ne saccagent la future pelouse. En attendant, les équipes de jeunes ainsi que les séniors devront utiliser les autres terrains du Val de l'Orne Football Club pour s'entraîner et disputer leurs rencontres.

(th)

Ton opinion

13 commentaires