Au 112 – Des vétérans suisses toujours bien à la page

Publié

Au 112Des vétérans suisses toujours bien à la page

TERVILLE - Au milieu des années 80, The Young Gods commençait déjà à expérimenter et à défricher, ce qui fera rapidement de lui une véritable référence dans le milieu du rock alternatif.

The Young Gods font partie des pionniers décoiffants de l'électro.

The Young Gods font partie des pionniers décoiffants de l'électro.

En avance sur son époque, les membres de la formation suisse expérimentent des sonorités naviguant entre le rock industriel, l'ambiant et les musiques électroniques. Jamais à court d'inspiration, ils sortaient l'an dernier leur treizième opus, «Everybody Knows», qui a reçu un très bon accueil critique et n'a pas déçu les fans du groupe, dont la plupart suivent la troupe à Franz Treichler (seul rescapé de la formation initiale) depuis ses débuts.

Ils y renouent avec davantage d'électronique, et avec cette touche si particulière qui les définit, après une incursion plus acoustique sur leur précédent album. Le 112 de Terville accueillera demain soir The Young Gods pour une prestation à n'en pas douter incandescente.

The Young Gods, ce vendredi, 20h30, au 112, à Terville (1re partie: The Chemical Sweet Kid) Prix : 16/19 euros.

Ton opinion