Au Luxembourg: Des voitures vandalisées sur un parking gratuit «secret» au Findel

Publié

Au LuxembourgDes voitures vandalisées sur un parking gratuit «secret» au Findel

NIEDERANVEN - Depuis plusieurs jours, des véhicules, stationnés sur des places de parking gratuites limitées à 24 heures, sont régulièrement vandalisés à deux pas du terminal de l’aéroport du Findel.

par
yb

Pneus crevés, vitres brisées, plaques d’immatriculation arrachées... Depuis quelques jours, les occupants du bâtiment Airport Center, à deux pas de l’aéroport de Luxembourg, s’inquiètent de nombreux cas de vandalisme sur des véhicules stationnés à proximité du site qui accueille plusieurs sociétés.

Ces places, matérialisées le long de la route devant le bâtiment collé à l’aéroport, sont utilisées par certains employés des sociétés locataires, mais sont aussi parfois prisées par des voyageurs qui connaissent la combine, et qui prennent le risque de laisser leur véhicule stationné le temps de leurs vacances. En effet, l’emplacement offre une proximité imbattable avec le terminal, distant de quelques dizaines de mètres.

Les actes, vraisemblablement délibérés, seraient-ils liés à la présence de ces voitures de voyageurs? Impossible de l’affirmer. Les victimes sont également des employés du bâtiment.

«Cela fait quatorze ans que je travaille ici, je n’avais jamais vu de telles dégradations. Cela pourrait poser des problèmes organisationnels au sein de notre entreprise», témoigne l’employé d’une société financière. Sur l’un des véhicules, immatriculé en Italie et dont la plaque a été à moitié décrochée, une note de la police invite le propriétaire à prendre contact avec le commissariat de Roodt-sur-Syre.

Joint par L’essentiel, le commissariat en question n’a pas souhaité s’exprimer. «Il y a des caméras de surveillance autour du bâtiment mais elles ne nous permettent pas de visualiser cet endroit», précise l'employé de la société de sécurité en charge de l’accueil et de la sécurité générale du bâtiment. Selon lui, les voitures visées sont souvent des voitures étrangères. L’essentiel a pu constater des dégradations sur plusieurs véhicules originaires de France, du Portugal et d’Italie.

L'essentiel

«Je vous déconseille de vous garer ici, ce n'est pas sûr pour votre véhicule», lance un homme en anglais. Salarié d’une société financière depuis plus de 20 ans, il s’interroge lui aussi depuis qu’un de ses collègues a retrouvé deux de ses pneus manifestement crevés à l’aide d’une lame. «C'est volontaire, c'est fait à l'aide d'un couteau, c'est incontestable», ajoute-t-il. Lui a la chance de pouvoir garer son véhicule dans le sous-sol du bâtiment. Les places matérialisées autour du bâtiment appartiennent à la commune de Niederanven. Contactée, la direction générale de la police devrait communiquer sur l'affaire en début de semaine prochaine. En attendant, le mystère demeure…

Ton opinion

17 commentaires