«Dessiner Spirou, c'est une épreuve!»

Publié

«Dessiner Spirou, c'est une épreuve!»

Dessinateur de presse jeunesse depuis un quart de siècle, Olivier Schwartz réalise un rêve avec «Le groom vert-de-gris».

L'essentiel: Dessiner une aventure de Spirou et Fantasio, ça fait quel effet?

Olivier Schwartz: C'est une chance, du plaisir et une reconnaissance pour tout le travail fait auparavant. Quand Yann (NDLR: le scénariste) m'a proposé le projet, j'ai dit oui de suite. Après, il a fallu du temps pour que cet album puisse se faire chez Dupuis.

Dans quel état d'esprit est-on quand on doit dessiner un Spirou et Fantasio?

On est vert de trouille car il y a du monde autour de la planche à dessin. Entre ceux qui sont morts, ceux qui vivent encore, ceux qui rêvent d'en faire un, sans oublier les lecteurs qui ne veulent pas être déçus et mon père, cela faisait beaucoup! Dessiner Spirou, c'est vraiment une épreuve!

Vous souvenez-vous de votre première rencontre avec Spirou et Fantasio?

Oui, mais je ne rappelle plus exactement de la date. Pas très loin de chez mes parents, il y avait un petit supermarché qui vendait aussi de la BD. Et là, dans les rayons, il y avait quelques albums de Spirou et Fantasio.

Qu'aimez-vous dans le personnage de Spirou?

J'adore sa fraîcheur, son esprit dynamique et positif. Même si comme le dit Yann, ce n'est qu'une enveloppe dans laquelle on peut tous se glisser, il a quelque chose de plus que les autres.

Comment dessine-t-on un personnage aussi mythique de la BD franco-belge?

Même si on essaye d'être le plus fidèle possible à l'original, il arrive toujours un moment où l'on s'évade, où l'on apporte sa patte et où l'on part vers autre chose. On finit toujours entre l'adaptation et l'original. Tout se mélange!

Pourquoi cette histoire dans le Bruxelles occupé de 1942?

Je voulais dessiner une histoire en costumes et Yann adore cette époque même si elle est profondément tragique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, «Le journal de Spirou» a d'ailleurs eu un trou dans sa parution. Cela faisait plein de bonnes raisons pour faire cette histoire.

Denis Berche

«Le groom vert-de-gris». Une aventure de Spirou et Fantasio par Yann et Schwartz. Dupuis.

Ton opinion