En dix ans, la dette publique du pays aura doublé

Publié

Au Luxembourg En dix ans, la dette publique du pays aura doublé

LUXEMBOURG – Entre 2013 et 2023, la dette publique luxembourgeoise va passer de 10,9 à 21,8 milliards d’euros, souligne la Fondation Idea. Les mesures prises contre les récentes crises ont beaucoup joué.

Sur les 11 milliards d’augmentation, il est estimé que les mesures prises pour amortir les crises sanitaire (2020-2021) et énergétique (2022) représentent environ la moitié.

Sur les 11 milliards d’augmentation, il est estimé que les mesures prises pour amortir les crises sanitaire (2020-2021) et énergétique (2022) représentent environ la moitié.

AFP

Entre 2013 et 2023, la dette publique luxembourgeoise aura doublé, passant de 10,9 à 21,8 milliards d’euros. C'est le constat que dresse la fondation Idea (association créée par la Chambre de commerce), qui présentait ce mardi ses réflexions sur le budget 2023.

«Sur les 11 milliards d’augmentation, il est estimé que les mesures prises pour amortir les crises sanitaire (2020/2021) et énergétique (2022) représentent environ la moitié, souligne-t-elle. Il est par ailleurs notable que cette hausse se révèle sensiblement moins prononcée en pourcentage du PIB (de 22,4% en 2013 à 26,3% en 2023)».

Aussi, la charge de la dette publique, «relativement indolore» grâce à une décennie de taux faibles, pourrait/devrait progressivement s’alourdir dans le contexte de la remontée des taux souverains consécutive au resserrement de la politique monétaire de la BCE, note l'association. «Il est ainsi prévu que les intérêts sur la dette publique (120 millions d’euros en 2022) atteindraient 440 millions d’euros en 2026, soit davantage que les dépenses programmées du Fonds spécial de soutien au développement du logement (388 millions en 2026)», relève-t-elle.

Cette hausse marquée de la dette publique n'est pas favorable à l’aune de la norme «gouvernementale» des 30%, avec 29,5% prévus pour 2026, note la Fondation. Mais le ratio d’endettement «demeure nettement inférieur» à la «dette Maastricht» (ratio de 60%) et aux niveaux observés tant dans les pays voisins que dans la zone euro, tempère-t-elle.

En outre, le Luxembourg affiche par rapport à la moyenne des pays de la zone euro des actifs financiers nets des administrations publiques supérieurs à raison de 45% du PIB.

Eurostat

Le Luxembourg en bref

Vous ne voulez rien rater de l'actualité au Luxembourg? N'en perdez pas une miette et retrouvez toutes les informations sur le Grand-Duché en bref dans notre ticker en suivant ce lien.

(ol)

Ton opinion

21 commentaires