Au Luxembourg – Deutsche Bank réussit malgré la pandémie

Publié

Au LuxembourgDeutsche Bank réussit malgré la pandémie

LUXEMBOURG - Deutsche Bank Luxembourg a augmenté son bénéfice de 4% lors de l'année 2020, marquée par le Covid, malgré la croissance des coûts.

Actuellement, 70% des employés de Deutsche Bank Luxembourg sont en télétravail.

Actuellement, 70% des employés de Deutsche Bank Luxembourg sont en télétravail.

Editpress/Hervé Montaigu

Frank Rückbrodt a pu annoncer une bonne nouvelle lors de sa première présentation de bilan annuel en qualité de responsable de Deutsche Bank (DB) Luxembourg. En effet, 2020 a été une «année difficile mais aussi réussie» pour son établissement, a dit mercredi le CEO de la banque lors d'une conférence de presse virtuelle. Le bénéfice de la société a atteint 91 millions d'euros lors de l'exercice écoulé, soit une augmentation de 4% par rapport à l'année précédente. La banque a en outre accordé 11% de prêts en plus aux clients internationaux par rapport à 2019. Cependant, DB ne veut pas se reposer sur ces succès, et cherche au contraire à augmenter son efficacité.

L'environnement du marché reste difficile, les taux d'intérêt bas et la hausse des coûts sont un poids pour l'entreprise, a souligné le CEO. Dans les trois domaines d'activité de la banque, la finance d'entreprise, la fortune privée et la banque d'investissement, l'objectif est de continuer à croître à l'avenir. L'accent est clairement mis sur la durabilité, et la banque ambitionne de rester aux côtés de ses clients. Mais elle souhaite aussi rester vigilante en cas de risques et étendre son rôle fort dans le groupe.

Le télétravail continue

Malgré un marché difficile, l'entreprise a pu croître légèrement, contrairement à la tendance qu'a connue l'industrie bancaire dans le pays. Actuellement, 312 salariés contre 302 début 2020 travaillent directement pour DB. Le groupe compte lui environ 400 salariés en tout au Luxembourg. Après la fusion avec Postbank Luxembourg, l'établissement est en train de fusionner les systèmes. Il n'existe donc encore aucun plan de fermeture spécifique pour l'ancien site de Postbank à Munsbach, précise Frank Rückbrodt.

Par ailleurs, la crise du coronavirus n'a pas seulement constitué un défi commercial. En mars 2020, 90% des employés ont été envoyés à la maison pour y travailler. Actuellement, 70% de la main-d'œuvre continue à télétravailler. Même une fois la pandémie terminée, le travail à domicile devrait continuer, dans une certaine mesure. La banque développe actuellement un concept qui prend aussi en compte les problèmes liés au télétravail des frontaliers.

(hoc/L'essentiel)

Ton opinion