Drame en Turquie – Deux corps de mineurs bloqués retrouvés
Publié

Drame en TurquieDeux corps de mineurs bloqués retrouvés

Les sauveteurs ont découvert les corps des deux premiers des dix-huit ouvriers portés disparus depuis neuf jours, au fond d'une mine de charbon du sud de la Turquie inondée accidentellement.

«Les efforts intensifs que nous avons entrepris ont permis d'atteindre les corps sans vie de deux de nos frères ouvriers. Ils seront remontés à la surface d'ici peu», a déclaré M. Yildiz lors d'une déclaration télévisée devant la presse. «Nous allons continuer nos recherches (...) nous avons découvert les restes d'un repas juste à côté de l'endroit où nous avons retrouvé les corps de nos deux frères ouvriers», a ajouté le ministre.

M. Yildiz a répété ces derniers jours que les chances de retrouver des survivants étaient infimes. Dix-huit mineurs ont été piégés le 28 octobre au fond d'une galerie de la mine d'Ermenek, à plus de 300 m de profondeur, par une brusque montée des eaux. Trente-quatre personnes travaillaient dans ce puits mais seulement 16 d'entre eux sont parvenus à s'en échapper avant qu'il ne soit totalement inondé.
La société qui exploite la mine, Has Sekerler Madencilik, a attribué la catastrophe à un «désastre naturel». Mais un rapport d'experts préliminaires cité en début de semaine par le procureur d'Ermenek a indiqué que l'inondation avait été provoquée par de «l'eau accumulée pendant des années dans une ancienne galerie» proche.

Cet accident est intervenu cinq mois à peine après la pire catastrophe minière de l'histoire de la Turquie, qui avait fait 301 morts le 13 mai, à la suite d'une explosion et de l'effondrement d'un puits de charbon à Soma (ouest). Il a une nouvelle fois alimenté la polémique sur les conditions de travail des mineurs en Turquie, malgré la loi votée d'urgence par le gouvernement islamo-conservateur à la suite de l'accident de Soma.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion