Deux fausses alertes à la bombe, hier

Publié

Deux fausses alertes à la bombe, hier

Les services de police étaient en alerte, hier, après les annonces, coup sur coup, de deux alertes à la bombe.

La première, en milieu de matinée, concernait Cessange. L'employé d'un garage a reçu un appel signalant qu'une bombe était placée dans le garage. Après l'installation d'une zone de sécurité bloquant notamment la circulation de la rue des Artisans et le passage au peigne fin du bâtiment, il n'a rien été trouvé.

L'après-midi, c'est du Lycée technique Josy-Barthel de Mamer qu'est venue l'alerte. Deux élèves ont entendu un bruit suspect venant d'une armoire métallique. La direction de l'établissement a fait évacuer les élèves. Les policiers n'ont rien trouvé, après deux heures de recherches. Les élèves ont pu reprendre les cours vers 16 h 30.

Ton opinion