Changement de cap – Deux femmes dans l’histoire du sport américain
Publié

Changement de capDeux femmes dans l’histoire du sport américain

Kim Ng et Emily Engel-Natzke ont été respectivement nommées manager général des Miami Marlins (MLB) et coach vidéo des Hershey Bears, club affilié aux Washington Capitals (NHL).

À quelques heures d’intervalle, Kim Ng et Emily Engel-Natzke se sont vu confier des rôles clés aux Miami Marlins et au sein des Washington Capitals.

À quelques heures d’intervalle, Kim Ng et Emily Engel-Natzke se sont vu confier des rôles clés aux Miami Marlins et au sein des Washington Capitals.

DR

Lentement mais sûrement, les barrières sociétales tombent dans le sport de haut niveau. Récemment, le club de football américain de Washington a nommé à sa tête un président noir, Jason Wright, quelques semaines après avoir abandonné son nom historique des Redskins ainsi que son logo, considérés comme une insulte raciste envers les Amérindiens.

Ces dernières heures, deux autres franchises américaines ont fait un pas en avant: les Miami Marlins, pensionnaires de Major League Baseball (MLB), et les Washington Capitals, champions de NHL en 2018. Toutes deux ont nommé une femme à des postes exposés de leur organisation. Les premiers nommés ont confié la casquette de manager général à Kim Ng. «Nous pensons qu’il s’agit de la première femme à être engagée comme directrice générale d’une équipe professionnelle masculine dans un sport majeur en Amérique du Nord», ont écrit les Marlins sur Twitter.

Kim Ng (51 ans) ne sort pas de nulle part. Elle présente même un CV riche, fort d’une trentaine d’années d’expérience dans le baseball. Après avoir intégré le milieu en 1990 aux White Sox de Chicago, elle est passée par les Yankees de New York et les Dodgers de Los Angeles, à chaque fois à un haut poste parmi l’équipe dirigeante. Par la suite, elle est entrée au siège de la MLB en tant que vice-présidente chargée des opérations baseball. Kim Ng débarque à Miami avec une ambition forte: amener la franchise au titre de champion. «Je suis à la fois humble et déterminée à poursuivre la construction de la culture de la gagne que nos fans attendent et méritent», a-t-elle réagi.

Emily Engel-Natzke a impressionné les Capitals

De leur côté, les Hershey Bears ont embauché Emily Engel-Natzke (29 ans) en qualité d’entraîneure vidéo. Ce qui fait d’elle la première femme à intégrer un staff technique au sein de l’organisation des Washington Capitals. Le vice-président des opérations hockey de Hershey, Bryan Helmer, s’est montré dithyrambique à son égard: «Elle a impressionné dans le processus d’entrevue et nous sentons que la passion et le détail de son travail, ainsi que ses compétences et son expérience, feront d’elle la personne idéale pour rejoindre notre talentueux personnel d’entraîneurs et ajouter à notre riche histoire et tradition.»

Ces cinq dernières années, Emily Engel-Natzke occupait la double fonction de directrice adjointe des opérations et coordinatrice vidéo chez les Wisconsin Badgers, un club universitaire. Elle a également collaboré avec USA Hockey, plus précisément au côté des équipes féminines U18 et senior. «Emily possède l’expérience, les compétences et l’éthique de travail nécessaires, et elle sera un formidable ajout à l’organisation des Hershey Bears et des Capitals», a déclaré Chris Patrick, directeur du personnel des joueurs des Capitals.

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion