Deux femmes qui n'ont plus les pieds sur Terre

Publié

Deux femmes qui n'ont plus les pieds sur Terre

CAP CANAVERAL - Pour la première fois dans l’Histoire, deux femmes sont maîtres de l’espace.

Pour la toute première fois en cinquante ans d’histoire de la conquête de l’espace, les femmes sont aux commandes des deux seuls vaisseaux actuellement en orbite terrestre, la navette américaine et la Station spatiale internationale (ISS).

Pamela Melroy, 46 ans, colonel de l’armée de l’air américaine à la retraite, commande la navette Discovery lancée mardi du Centre spatial Kennedy en Floride. Elle est avec six autres astronautes à bord, pour une mission de construction de l’ISS de dix jours. Quand Pamela Melroy, deuxième femme dans l’histoire du programme à commander une navette, amarrera l’orbiteur à l’ISS aujourd'hui, elle sera accueillie par une autre Américaine, Peggy Whitson.

Cette dernière, âgée de 47 ans, est la première femme à commander l’avant-poste orbital où trois astronautes restent en permanence, avec des rotations de six mois. Mais cette situation, fruit du pur hasard, est loin de refléter la réalité de la place des femmes dans les programmes spatiaux encore largement dominés par une culture masculine.

Dix-huit femmes font partie du corps des astronautes de la NASA pour 73 hommes, soit moins de 20 %, selon les chiffres fournis par l’Agence spatiale américaine.

Pour devenir pilote et commandant de navette, les aspirants doivent compter au moins mille heures de vol sur des avions militaires. Seule une poignée de femmes aux États-Unis et dans le monde ont une telle qualification. La première femme à voler dans l’espace était la Russe Valentina Tereshkova, le 16 juin 1963.

Au total, 46 femmes dans le monde ont volé dans l’espace depuis le début de la conquête de l’espace, dont 41 pour la seule NASA.

Ton opinion