Au Mexique: Deux jésuites tués dans une église, les corps retrouvés
Publié

Au MexiqueDeux jésuites tués dans une église, les corps retrouvés

Le pape François a déploré mercredi la mort de deux jésuites et d'un homme qui cherchait refuge auprès d'eux, tués par balles dans une église du nord du Mexique.


Le pape François a déploré mercredi la mort de deux jésuites et d'un homme qui cherchait refuge auprès d'eux, tués par balles dans une église du nord du Mexique et dont les corps, d'abord emportés par des hommes armés, ont finalement été localisés. Le pape, lui-même issu de la Compagnie de Jésus, a exprimé sa «tristesse» et sa «consternation» après le meurtre lundi soir de «deux frères jésuites» et d'un laïc à l'intérieur d'une église du village de Cerocahui, dans les montagnes isolées de l'Etat du Chihuaha.

«Tant de meurtres au Mexique. Je suis proche, dans l'affection et la prière, de la communauté catholique touchée par cette tragédie», a déclaré Jorge Bergoglio, réitérant que «la violence ne résout pas les problèmes mais augmente les souffrances inutiles».

Une chasse à l'homme lancée

La mort des deux jésuites, Javier Campos Morales, 79 ans, et Joaquin César Mora Salazar, 81 ans, ainsi que du laïc qui travaillait comme guide touristique, a provoqué l'émoi au Mexique. Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a confirmé mercredi que le meurtrier présumé avait été identifié et qu'une chasse à l'homme avait été lancée.

Il s'agit d'un homme de 30 ans, José Noriel Portillo, déjà recherché pour le meurtre d'un touriste américain en 2018, ont précisé les médias locaux.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires