Corruption à la Fifa – Deux membres du comité exécutif dans le viseur

Publié

Corruption à la FifaDeux membres du comité exécutif dans le viseur

La Fifa a «entamé une procédure contre deux membres actuels» de son comité exécutif «afin de savoir s'ils ont ou non enfreint le code d’éthique» dans l'affaire de corruption présumée révélée par la presse anglaise.

Outre cette procédure contre les deux membres de son comité exécutif «afin de savoir s'ils ont ou non enfreint le code d'éthique», la Fifa précise dans un communiqué sibyllin que «d'autres enquêtes sont par ailleurs menées contre d'autres officiels de la Fifa qui auraient joué un rôle dans cette affaire». L'instance de football dirigeante ajoute aussi qu'«une enquête contre les associations membres concernées et leur comité de candidature respectif a été ouverte».

Les évènements se sont précipités depuis 48 heures. Le Sunday Times a mis le feu aux poudres dans son édition dominicale, avec une enquête à la Une titrée «Coupe du monde: des votes à vendre». Le journal britannique cite principalement deux noms.

Il y a d'abord Amos Adamu, membre nigérian du comité exécutif de la Fifa, qui aurait réclamé 570 000 euros pour soutenir une candidature. Reynald Temarii (Tahiti), vice-président de la Fifa et président de Confédération océanique de football (OFC), aurait quant à lui demandé 1,6 million d'euros au profit d'une académie de sports. Il aurait aussi affirmé que deux candidats à l'organisation du Mondial auraient déjà offert de l'argent à l'Océanie pour obtenir son vote.

L’essentiel Online avec AFP

Ton opinion