Empire State Building – Deux morts et neuf blessés dans la fusillade

Publié

Empire State BuildingDeux morts et neuf blessés dans la fusillade

La fusillade qui a éclaté vendredi matin devant l'Empire State Building à New York a fait deux morts dont son auteur et neuf blessés, a annoncé le maire de la ville lors d'une conférence de presse.

Michael Bloomberg a précisé que l'auteur de la fusillade était un «employé mécontent» de 53 ans, habitant Manhattan, qui a été tué par la police. Il a regretté une «terrible tragédie».

Le commissaire de police Ray Kelly a précisé que l'homme identifié comme Jeffrey Johnson avait tué un collègue de travail de 41 ans, avant d'être pris en chasse par la police, et qu'il avait tenté de tirer sur les policiers avant d'être tué.

Des milliers de touristes

Un porte-parole du FBI, J. Peter Donald, avait auparavant précisé que rien ne permettait d'accréditer la piste du terrorisme dans cette fusillade.

L'Empire State Building est l'une des attractions touristiques les plus visitées de New York, et des milliers de touristes se pressent chaque jour dans ce secteur du quartier de Midtown. Les 33e et 34 rues étaient toujours fermées en milieu de journée, après cette fusillade qui a eu lieu juste devant l'entrée du gratte-ciel, où généralement patientent de longues files de touristes pour aller admirer la vue au sommet.

«J'ai vu une femme couverte de sang»

La fusillade, à l'heure où des milliers de New-Yorkais se rendent au travail, a provoqué la panique dans le quartier. «J'ai eu peur, je tremblais. J'ai eu de la chance», a raconté sur place à l'AFP une témoin de la scène, Rebecca Fox. «J'ai vu une femme couverte de sang. Une autre a été évacuée par ambulance». «L'homme qui a tiré était étendu sur le sol», a-t-elle ajouté, en soulignant que le sol était plein de sang.

La Maison Blanche a indiqué que le président Barack Obama suivait la situation. «Le président a été mis au courant de la fusillade peu après 9h30 (15h30 au Luxembourg, ndlr) par son conseiller en sécurité intérieure, John Brennan. Il continuera à recevoir des informations» à ce sujet, a précisé un responsable de la présidence américaine sous couvert de l'anonymat.

En 1997, l'Empire State building avait déjà été le théâtre d'un drame, quand six personnes avaient été blessées et une autre tuée par un homme sur la plateforme d'observation du gratte-ciel. L'homme avait ensuite retourné l'arme contre lui.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion