Accidents au Luxembourg – Deux nouveaux morts sur les routes du pays
Publié

Accidents au LuxembourgDeux nouveaux morts sur les routes du pays

DIPPACH - Le conducteur et le passager d'un véhicule léger ont été tués, vendredi soir, vers 21h, entre Dippach et Reckange-sur-Mess. Un autre accident à Esch, samedi matin, a fait un blessé grave.

La série noire sur les routes du Grand-Duché se poursuit. Après un premier accident mortel enregistré vendredi matin sur l'A13 entre Schengen et Frisange, un deuxième est survenu dans la soirée, indique samedi matin la police, contactée par L'essentiel. Le conducteur d'un véhicule léger et son passager sont morts après avoir heurté de plein fouet un arbre le long de la route des Trois cantons, entre Dippach et Reckange-sur-Mess, vers 21h.

Selon les premières constatations, le véhicule roulait «à grande vitesse». Bien que l'enquête soit en cours, les premières constatations relevées sur place ne font état que de traces de freinage sur quelques mètres. L'hypothèse d'un événement extérieur ayant perturbé le conducteur n'est pas exclu. Ces deux victimes portent ainsi le nombre de morts sur les routes au Luxembourg à 31, selon un décompte de L'essentiel.

Accident spectaculaire sur l'A3

Un autre accident grave s'est produit au niveau du rond-point de Raemerich, dans la nuit de vendredi à samedi. Selon la police, le conducteur n'aurait «pas vu le rond-point» et «est allé tout droit». Résultat: le véhicule est allé s'encastrer contre le mur du tunnel destiné aux piétons. Les cinq personnes présentes à bord du véhicule ont été blessées. L'un d'entre eux se trouve dans un état grave. L'enquête n'a pas encore pu déterminer les raisons exactes de l'accident.

Enfin, un troisième accident s'est déroulé vers 7h, sur l'A3, à hauteur de la sortie de Bettembourg. Spectaculaire, ce dernier a fait un blessé grave et deux blessés légers, selon la police. Pour une raison inconnue, le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule et s'est retrouvé sur le toit. L'autoroute a dû être coupée à la circulation plusieurs dizaines de minutes afin de permettre l'intervention des secours.

(Jmh/L'essentiel)

Ton opinion