Scandale en Belgique: Deux policiers font un plan à trois avec une étudiante et la filment à son insu

Publié

Scandale en BelgiqueDeux policiers font un plan à trois avec une étudiante et la filment à son insu

Un tribunal de Bruxelles a condamné deux anciens inspecteurs de police à 12 mois de prison, dont la moitié avec sursis, pour des faits de voyeurisme.

par
PP

AFP

L'affaire qui remonte au mois de janvier 2019 a défrayé la chronique en Belgique. Deux inspecteurs de police ont eu une relation sexuelle avec une étudiante et ont enregistré leurs ébats sans le consentement de la jeune femme. Le plan à trois a eu lieu dans une chambre d'hôtel à Gand.

Les deux hommes ont ensuite montré la vidéo à de nombreux collègues, mais lors de l'enquête qui a suivi, aucun d'entre eux n'a reconnu de façon explicite avoir visionné les images. Lors du procès qui s'est tenu au tribunal correctionnel de Bruxelles, le procureur a évoqué une forme d’«omerta» au sein de la police.

2 750 euros pour préjudice moral

Alors que les avocats des deux inspecteurs ont plaidé l'acquittement, expliquant que leurs clients supposaient que la jeune femme ne serait pas opposée à ce que la scène soit filmée, le tribunal a condamné les deux prévenus à 12 mois de prison dont six avec sursis.

La zone de police Zennevallei a demandé un dédommagement de 40 000 euros pour «préjudice de réputation», pour couvrir les frais de procédure et remplacer les deux inspecteurs. La victime a de son côté réclamé 2 500 euros, pour le préjudice moral subi. Le tribunal lui a finalement accordé 2 750 euros mais la zone de police concernée a seulement obtenu 1 000 euros de dédommagement.

Ton opinion

24 commentaires