Affaire Leonarda – Deux tiers des Français opposés à son retour

Publié

Affaire LeonardaDeux tiers des Français opposés à son retour

L'interpellation de la collégienne de 15 ans dans un bus scolaire n'est pas choquante pour 54% des personnes interrogées, alors que 46% se disent choqués.

Près de deux Français sur trois affirment être opposés au retour de Leonarda en France, indique un sondage BVA publié samedi. Interrogés sur l'affaire à l'origine de manifestations lycéennes dans plusieurs villes de France, 65% des sondés affirment être opposés au retour de l'adolescente interpellée lors d'une sortie scolaire dans le Doubs le 9 octobre. En revanche, 33% se disent favorables à son retour en France.

Selon l'enquête réalisée pour la chaîne i>Télé et le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France, 46% des Français, soit moins d'un sur deux, se disent choqués par cette interpellation contre 54% qui estiment que cette mesure n'est pas choquante. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, cible de la contestation des lycéens, reçoit un large soutien des personnes interrogées puisque 74% «approuvent» sa position dans cette affaire. Contre 24% qui la désapprouvent.

L'enquête a été réalisée par téléphone et par Internet les 17 et 18 octobre auprès d'un échantillon de 1090 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Vendredi, plusieurs milliers de lycéens ont manifesté à Paris contre l'expulsion de France de la collégienne d'origine kosovare Leonarda Dibrani, et d'un lycéen arménien de 19 ans, Khatchik Kachatryan. Le gouvernement annoncera samedi sa position sur ces interpellations.

(L'essentiel Online/ats)

Ton opinion