Nouvelle loi – Devenir Luxembourgeois va être plus simple

Publié

Nouvelle loiDevenir Luxembourgeois va être plus simple

LUXEMBOURG - Les députés votent ce jeudi à la Chambre le projet de loi sur l’acquisition de la nationalité, qui entre en vigueur le 1er avril.

Au rythme actuel, les Luxembourgeois seront minoritaires dans le pays d’ici 20 ans, selon le Statec.

Au rythme actuel, les Luxembourgeois seront minoritaires dans le pays d’ici 20 ans, selon le Statec.

L'essentiel

«47% des résidents n’ont pas la nationalité luxembourgeoise. La richesse est produite par deux tiers de non-Luxembourgeois. On ne voulait pas arriver à une situation où une minorité déciderait pour tout le monde», affirme Viviane Loschetter, députée Déi Gréng et rapporteur du projet de loi sur l’acquisition de la nationalité soumis au vote des députés ce jeudi après-midi. Un texte «obtenu dans un esprit de consensus avec presque tous les partis présents à la Chambre, sauf l’ADR», se félicite Viviane Loschetter.

Le projet de loi simplifie l’acquisition de la nationalité. Le texte prévoit notamment un délai de résidence abaissé de sept à cinq ans avant de pouvoir prétendre à la nationalité luxembourgeoise. De plus, les cinq années n’auront pas besoin d’être consécutives. Seuls les douze derniers mois devront avoir été ininterrompus.

Les exigences linguistiques en luxembourgeois restent, elles, les mêmes. Il faudra toujours réussir des tests de langue de niveau A2 pour l’oral et B1 pour l’écrit pour obtenir le passeport. Il faudra également connaître un peu le pays. Le candidat pourra suivre trois modules de six heures de cours ou passer directement un examen sur les droits des citoyens, les institutions du pays et sur son histoire. La loi doit entrer en vigueur dès le 1er avril prochain. D’ici là, une vaste campagne d’information sur les changements sera organisée.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Ton opinion