Au Luxembourg – Diekirch s'attaque à la spéculation immobilière

Publié

Au LuxembourgDiekirch s'attaque à la spéculation immobilière

DIEKIRCH - Le collège échevinal, qui lutte contre la spéculation immobilière, va augmenter drastiquement la taxe foncière à partir de 2021.

Le bourgmestre de Diekirch, Claude Haagen, veut mobiliser les terrains en jachère.

Le bourgmestre de Diekirch, Claude Haagen, veut mobiliser les terrains en jachère.

Editpress/©editpress/tania Feller

Lundi, le conseil échevinal de Diekirch a frappé fort en décidant une hausse drastique de la taxe foncière sur les terrains à bâtir en jachère (le taux a été multiplié par 20 sur les terrains de la catégorie B6, qui sont destinés à la construction d'habitations) à partir de 2021, comme l’ont annoncé nos confrères du Tageblatt. La commune avait déjà adopté une taxe spécifique pour lutter contre la spéculation avec les logements inhabités.

«L’objet de ces deux mesures n’est pas d’augmenter les recettes, a précisé le bourgmestre de Diekirch, Claude Haagen (LSAP), joint par L’essentiel. Il s’agit de mobiliser les logements inoccupés et les terrains à bâtir en jachère». La taxe spécifique sur les logements inoccupés a d’ailleurs porté des fruits. «Depuis la mise en place de cette taxe, 34 logements ont pu être mobilisés dans la commune», s’est félicité Claude Haagen, qui espère désormais que l’augmentation considérable de la taxe foncière aura un effet similaire sur les terrains à bâtir.

Pour le bourgmestre socialiste, il s’agit d’un pas supplémentaire pour lutter contre la cherté du logement qui s’explique à la fois par le manque de terrain à bâtir et par une offre limitée par rapport à la demande. «Si les propriétaires construisent sur leurs terrains, ils n’auront pas à payer. C’est le but de la mesure».

(mau/L'essentiel)

Ton opinion