BGL Ligue - 13e journée – Differdange a souffert face à Rosport

Publié

BGL Ligue - 13e journéeDifferdange a souffert face à Rosport

DIFFERDANGE - Differdange a eu toutes les peines du monde à s’imposer (3-2) face à une formation de Rosport réduite à huit en fin de rencontre.

Les joueurs de Rosport se sont montrés rugueux face à Differdange et se sont retrouvés à huit en fin de match.

Les joueurs de Rosport se sont montrés rugueux face à Differdange et se sont retrouvés à huit en fin de match.

Editpress

«Tous nos matches sont difficiles», lançait le coach de Differdange, Marc Thomé, avant d’affronter Rosport. Le technicien luxembourgeois ne croyait pas si bien dire tant sa formation a dû piocher dans ses réserves pour s’imposer. Les locaux se sont immédiatement mis en difficulté, lorsque Lascak ouvrait le score au bout de 25 secondes à peine (0-1). Une bonne gifle qui réveillait les coéquipiers de Caillet. L’inévitable Omar Er Rafik ne tardait pas à répliquer, mais le gardien Buerger était sur sa route. Dès lors, Differdange poussait et sur une nouvelle frappe d’Er Rafik, Ribeiro égalisait (1-1,16e).

Un coup dur pour de courageux visiteurs qui se retrouvaient à dix après l’expulsion sévère de Foerg (jaune-rouge 27e). Cet épisode faisait monter un peu plus la tension sur le terrain et dans les tribunes. Omar Er Rafik, lui, gardait son sang-froid pour donner l’avantage à son équipe sur un contre solitaire (1-2, 35e). Differdange pensait avoir fait le plus dur, mais sur un coup franc anodin, Lebresnes commettait une faute dans la surface, l’arbitre montrait sans hésiter le point de penalty. Lascak transformait sans trembler (2-2, 45e). Agacés, les locaux tentaient rapidement de prendre l’avantage en seconde période, mais ils s’exposaient aux contres tranchants de l’excellent Lascak. Celui-ci touchait même le poteau après un énième raid solitaire.

Un tournant puisque sur un échange Er Rafik-Luisi, le second nommé inscrivait le 3e but de son équipe (3-2, 76e). Énervés et mal payés, les visiteurs se laissaient aller à des gestes trop rugueux. Ainsi, Lascak, déjà averti, écopait d’un second carton jaune synonyme d’expulsion (80e). Malgré tout, Rosport ne baissait pas les bras, face à une équipe de Differdangeois timorée. «On joue trop mal, expliquait Omar Er Rafik, Rosport était à 9, pourtant nous n’arrivions pas à mettre le pied sur le ballon. Malgré tout, nous avons pris les trois points, c’est le principal». Avant le coup de sifflet final, Gaspar écopait également d’un carton rouge (89e), les visiteurs n’avaient pas réussi à maîtriser leurs nerfs, dommage car il y a du talent dans cette équipe.

(Saïd Kerrou/L'essentiel)

BGL Ligue, 13e journée:

Rumelange-Progrès 2-4

Fola-Käerjeng 4-0

Canach-Dudelange 0-0

Wiltz-Grevenmacher 1-0

Hostert-Etzella 1-2

Mondorf-Jeunesse 2-1

Differdange-Rosport 3-2

Ton opinion