Code de la route – Difficile d'éviter les amendes en Grande Région

Publié

Code de la routeDifficile d'éviter les amendes en Grande Région

Dès 2013, toutes les infractions des Européens sur les routes de l’Union européenne seront sanctionnées. Mais ceci est déjà une réalité dans la Grande Région.

Les polices belges, françaises, luxembourgeoises et allemandes coopèrent. (AFP)

Les polices belges, françaises, luxembourgeoises et allemandes coopèrent. (AFP)

Excès de vitesse ou feu rouge grillé, à partir de 2013, tous les Européens qui feront des entorses au code de la route même dans un autre pays européen, recevront leurs amendes. C’est la directive adoptée par le Parlement européen le 6 juillet dernier. Une décision qui prévoit notamment la mise en place d’une base de données à l’échelle européenne. Une base qui existe déjà dans la Grande Région depuis 2003.

En effet, le BCCP/CCPD (Bureau commun de coopération policière/Centre de coopération policière et douanière) permet à toutes les unités de la région frontalière d’échanger un certain nombre d’informations. Situé à Luxembourg, il couvre le Grand-Duché, la Moselle, en partie la Meurthe-et-Moselle, la frontière belge, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat.

Les Belges les plus actifs

Tous les jours, ce sont environ 50 demandes de renseignements concernant la recherche d’un propriétaire ayant commis une infraction au code de la route qui arrivent dans ce centre pour un total, en 2010, de 18 155 (*). Et ce sont les policiers belges les plus demandeurs avec plus de la moitié des requêtes (52%), suivent ensuite les fonctionnaires allemands (34%) et les Français (9%). Les policiers grand-ducaux ont eux fait 787 requêtes soit 4% du total.

Kerstin Smirr/l'essentiel Online

(*) Ces statistiques ne prennent pas en compte les excès de vitesse relevés par les radars fixes.

Ton opinion