Travail au Luxembourg – Dimanche travaillé dans près de 1 400 entreprises

Publié

Travail au LuxembourgDimanche travaillé dans près de 1 400 entreprises

LUXEMBOURG – Alors que les partenaires sociaux négocient actuellement sur le travail dominical, le ministre du Travail a publié des chiffres.

Les employés du commerce ne peuvent travailler plus de 4 heures par dimanche (sauf six dimanches par an).

Les employés du commerce ne peuvent travailler plus de 4 heures par dimanche (sauf six dimanches par an).

Editpress/Julien Garroy

Pour l’année 2021, 1 392 entreprises ont fait des demandes de travail dominical. Quatre secteurs concentrent les trois quarts des demandes, selon des chiffres dévoilés par Dan Kersch, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, dans une réponse parlementaire au député ADR, Jeff Engelen.

L’industrie arrive en tête (376 entreprises), devant la finance (237), la construction (236) et le commerce (187). La crise et les incertitudes sont passées par là: le nombre de demandes a ainsi été divisé par près de trois par rapport à 2020 (4 029).

Négociations en cours

Le ministre a rappelé que le travail le dimanche devait répondre à un certain nombre de règles. Dans le commerce, les employés ne doivent par exemple pas travailler plus de quatre heures (sauf six dimanches par an) sinon les entreprises concernées s’exposent à des sanctions. Depuis le 1er janvier 2020, 39 entreprises ont été rappelées à l’ordre par l’ITM et dix ont été condamnées à une amende qui, d’après la loi, s’élève entre 25 et 25 000 euros selon la gravité de l’infraction.

Le ministre a rappelé que «les partenaires sociaux négociaient actuellement pour parvenir à un accord sur le travail du dimanche» et que le gouvernement «saluait» et «soutenait» cette initiative. Mais pour le moment, les négociations ont échoué et la situation reste incertaine.

(L'essentiel)

Ton opinion