Critiques du mariage princier – «Dire stop à la légitimation de la monarchie»
Publié

Critiques du mariage princier«Dire stop à la légitimation de la monarchie»

LUXEMBOURG - Depuis mercredi, une pétition signée par plusieurs députés circule sur la Toile pour contester les moyens mis en œuvre à l'occasion du mariage du Grand-Duc héritier.

«Dénoncer la loi de naturalisation de Stéphanie de Lannoy» et «s'opposer à l'arrêt du fonctionnement de la vie parlementaire en raison d'un événement privé». Voici les deux raisons qui ont poussé plusieurs députés, actuels et honoraires, et plusieurs personnalités de la société civile à signer une pétition critiquant les moyens déployés autour du mariage du Grand-Duc héritier Guillaume et de Stéphanie de Lannoy. Parmi les signataires se trouve ainsi Serge Urbany, député déi Lénk, Eugène Berger, député DP ou bien encore Sven Clément, président du PiratePartei, et Luc Heuschling, professeur en droit constitutionnel et administratif à l'Uni.

«L'idée était de rassembler des signataires de différentes sensibilités politiques et de marquer notre opposition aux deux événements récents que sont la loi spéciale de naturalisation et la mise à disposition de la Chambre des députés pour la réception du mariage qui bloque la vie parlementaire pour un mois, indique Serge Urbany, contacté jeudi par L'essentiel Online. Tout cela est de manière à détourner les pouvoirs effectifs du Grand-Duc prévus par la Constitution pour légitimer la monarchie sans que l'opinion publique ne soit consultée. Il était important de dire stop à cela avant le mariage».

Pour Sven Clément, contacté jeudi par L'essentiel Online, la situation actuelle est inacceptable. «En démocratie, tous les hommes sont égaux. Ce n'est pas possible que les symboles de cette démocratie soient utilisés pour un événement privé du Grand-Duc et de son fils. C'est un anachronisme qui doit être interdit à l'avenir.» Lancée mercredi, la pétition recueille, en ce jeudi matin, plus de 280 signataires, dont 24 personnalités de la vie politique, scientifique ou de la société civile. À noter que les Jonk Gréng et les Jonk Lénk, les jeunes de Déi Gréng et de déi Lénk, ont annoncé qu'ils n'assisteraient pas au mariage princier pour des raisons similaires.

Jmh avec MT/L'essentiel Online

Ton opinion