Mexique: Dix mineurs mexicains bloqués au fond d’une mine de charbon

Publié

MexiqueDix mineurs mexicains bloqués au fond d’une mine de charbon

Les secours sont engagés dans une course contre-la-montre pour sauver dix mineurs coincés sous terre, dans l’État du Coahuila, au nord de Mexico.

L’endroit est entré en activité en janvier sans qu’aucune anomalie n’ait jamais été rapportée, a indiqué le gouvernement local.

L’endroit est entré en activité en janvier sans qu’aucune anomalie n’ait jamais été rapportée, a indiqué le gouvernement local.

AFP

Dix mineurs étaient bloqués mercredi soir, au fond d’une mine de charbon, après son effondrement dans le nord-est du Mexique, a indiqué le gouvernement qui a dit engager les moyens nécessaires pour les secourir.

«Trois mineurs ont déjà été secourus» et «hospitalisés» a indiqué le ministère de la Sécurité, selon lequel dix autres se trouvent encore à l’intérieur de la mine. Le président Andres Manuel Lopez Obrador avait donné dans un premier temps le chiffre de neuf mineurs bloqués après l’effondrement et l’inondation d’un puits de charbon, mercredi, à la mi-journée.

«Nous espérons les retrouver sains et saufs», a ajouté Andres Manuel Lopez Obrador en mentionnant l’arrivée des secours. «Le gouvernement engage tous les moyens nécessaires pour réaliser les opérations de recherche et de sauvetage», a assuré le ministère de la Sécurité.

Zone carbonifère

L’accident a eu lieu à 1130 km au nord de Mexico dans la localité de Sabinas de l’État du Coahuila, principale zone carbonifère du Mexique. Des proches des mineurs se sont regroupés près de la mine, en priant. «J’ai deux fils (qui travaillent dans la mine)», a témoigné une mère à la chaîne de télévision Milenio, sans donner son nom. L’un des deux a pu sortir de la mine, a-t-elle ajouté en pleurs.

L’endroit est entré en activité en janvier sans qu’aucune anomalie n’ait jamais été rapportée, a indiqué le gouvernement local. En juin 2021, sept mineurs sont morts dans l’effondrement d’une autre mine de charbon de ce même État. L’accident le plus grave survenu dans cette région a eu lieu en 2006, quand une explosion de gaz au sein d’une mine a fait 65 morts.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires