Publié

TennisDjokovic et sa femme testés négatifs au Covid

Le N°1 mondial du tennis et son épouse ont été testés négatifs à Belgrade, après avoir contracté le coronavirus il y a une dizaine de jours.

Djoko avait contracté le virus lors d'un tournoi caritatif qu'il avait organisé.

Djoko avait contracté le virus lors d'un tournoi caritatif qu'il avait organisé.

AFP/Andrej Isakovic

Le N°1 mondial du tennis Novak Djokovic et son épouse Jelena ont été testés négatifs au Covid-19 à Belgrade, a annoncé jeudi son service de presse. Djoko avait contracté le virus en marge du tournoi caritatif qu'il organisait dans les Balkans. «Novak Djokovic et son épouse Jelena sont négatifs au Covid-19. Les résultats des tests qu'ils ont tous les deux fait à Belgrade l'ont montré», précise un communiqué diffusé à Belgrade. «Novak et Jelena n'ont pas senti le moindre symptôme et se sont fait tester après une consultation préalable avec les médecins», selon le communiqué.

Les époux Djokovic se sont placés en isolement et ont suivi toutes les mesures de sécurité liées au Covid-19 depuis leur retour de Zadar (Croatie) il y a dix jours, a-t-on ajouté de même source. Le N°1 mondial a annoncé le 23 juin être positif au coronavirus. Trois joueurs ayant participé à l'Adria Tour, qui avait démarré à la mi-juin à Belgrade, ont également annoncé être positifs au Covid-19: le Bulgare Grigor Dimitrov (19e mondial), le Croate Borna Coric (33e) et le Serbe Viktor Troicki (184e).

Gestes barrières pas respectés

Par la suite, le Croate Goran Ivanisevic, ancien vainqueur de Wimbledon, directeur d'une des étapes de l'Adria Tour et l'un des entraîneurs de Djokovic, a lui aussi annoncé avoir été testé positif. Lors de l'Adria Tour, notamment son étape à Belgrade, les mesures de distanciation sociale n'avaient guère été respectées, aussi bien parmi le public où très peu de spectateurs portaient des masques que chez les joueurs: certains d'entre eux avaient notamment été vus en train de s'embrasser par-dessus le filet, de jouer au basket-ball et même de danser dans une boîte de nuit la semaine précédente à Belgrade.

Djokovic, largement critiqué pour avoir organisé cette compétition, a présenté ses excuses, expliquant être «profondément désolé» que le tournoi, qui a été annulé, ait «causé du tort».

(L'essentiel/afp)

Ton opinion