Tennis – Djokovic parmi les stars engagées à Indian Wells
Publié

TennisDjokovic parmi les stars engagées à Indian Wells

Le n°1 mondial fait partie des joueurs engagés au Masters 1000 d'Indian Wells, aux côtés des lauréats du dernier Open d'Australie, Rafael Nadal et Ashleigh Barty.

Novak Djokovic devra présenter une preuve de vaccination complète.

Novak Djokovic devra présenter une preuve de vaccination complète.

AFP/Martin Keep

Le Serbe Novak Djokovic, n°1 mondial, fait partie des joueurs engagés au Masters 1000 d'Indian Wells, aux côtés des lauréats du dernier Open d'Australie, Rafael Nadal et Ashleigh Barty, sa participation n'étant toutefois possible que s'il est vacciné contre le Covid-19. «La santé et la sécurité étant la priorité absolue, le tournoi exigera une preuve valide de vaccination complète pour entrer dans le complexe de tennis d'Indian Wells», ont indiqué mercredi les organisateurs.

«Les directives pour les joueurs sont régies par les protocoles établis par la WTA et l'ATP et selon les restrictions établies par les États-Unis en ce qui concerne le statut vaccinal des voyageurs internationaux entrant dans le pays», est-il précisé. La présence de Djokovic dans cette liste répond de fait au règlement de l'ATP, qui stipule que les trente meilleurs joueurs du monde ont l'obligation de disputer les quatre Grands Chelems et tous les Masters 1000 sauf Monte Carlo. Mais pour pouvoir briguer un sixième titre dans le désert californien du 7 au 20 mars, Djokovic, également inscrit au tournoi de Dubaï, fin février, devra bel et bien présenter une preuve de vaccination complète.

La «version» de Djokovic attendue

Il s'était présenté, non-vacciné, début janvier à Melbourne, pour y glaner un 21e titre du Grand Chelem, ce qui aurait constitué le record absolu devant Rafael Nadal et Roger Federer. Il avait finalement été expulsé d'Australie, épilogue d'une longue saga autour de son statut vaccinal, après avoir échoué à convaincre la justice de ce pays d'accepter son recours contre l'annulation de son visa par le gouvernement. Jeudi dernier, «Nole» avait promis de raconter d'ici «sept à dix jours» sa «version de l'histoire».

Finalement, c'est Nadal qui est entré dans l'histoire à Melbourne, en remportant une finale homérique contre Daniil Medvedev, après avoir dû cesser toute compétition pendant plus de quatre mois pour soigner une blessure au pied gauche et avoir contracté le coronavirus en fin d'année dernière. L'Espagnol (n°5) et le Russe (n°2), tous deux vaccinés, seront présents à Indian Wells, au même titre que l'Allemand Alexander Zverev (n°3) et le Grec Stefanos Tsitsipas (n°4) ou encore le Britannique Cameron Norrie tenant du titre (n°13).

Chez les femmes, outre la n°1 mondiale Barty, auréolée d'un premier sacre chez elle en Australie, seront présentes, l'Espagnole Paula Badosa (n°5), lauréate à Indian Wells l'an passé, la Bélarusse Aryna Sabalenka (n°2) ou encore la Tchèque Barbora Krejcikova (n°3). Parmi les absents notables figurent Roger Federer, qui soigne un genou, et Serena Williams, une jambe. Naomi Osaka, en proie à des épisodes d'anxiété mentale et qui avait fait son retour à l'Open d'Australie, où elle n'a passé que deux tours, n'est pas dans la liste fournie par les organisateurs du WTA 1000.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion