Au Luxembourg – D’où venaient les demandeurs d’asile en 2021?

Publié

Au LuxembourgD’où venaient les demandeurs d’asile en 2021?

LUXEMBOURG - Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, dressait lundi le bilan de l’année 2021 en matière d’asile, d’immigration et d’accueil.

Les personnes ayant demandé l’asile au Grand-Duché, au cours de l’année 2021, provenaient principalement de Syrie (31,4%), d’Erythrée (20,4%), d’Afghanistan (9,4%), d’Irak (4%) et du Soudan (3,2%).

Les personnes ayant demandé l’asile au Grand-Duché, au cours de l’année 2021, provenaient principalement de Syrie (31,4%), d’Erythrée (20,4%), d’Afghanistan (9,4%), d’Irak (4%) et du Soudan (3,2%).

Editpress

En 2021, le Luxembourg a enregistré 1 249 demandes de protection internationale, selon les données communiquées lundi par le ministre des Affaires étrangères et européennes. C’est un chiffre qui a augmenté d’environ 7% par rapport à l’année 2020, où 1 165 personnes avaient demandé l’asile au Luxembourg mais qui se situe toujours en dessous de ceux observés avant le déclenchement de la crise sanitaire. Entre 2016 et 2019, environ 2 150 demandes étaient en moyenne introduites chaque année.

Les personnes ayant demandé l’asile au Grand-Duché, au cours de l’année 2021, provenaient principalement de Syrie (31,4%), d’Erythrée (20,4%), d’Afghanistan (9,4%), d’Irak (4%) et du Soudan (3,2%). «Contrairement a ce qui avait été escompté, nous n’avons pas constaté d’augmentation significative des demandes introduites par des ressortissants afghans, après la prise de pouvoir des talibans en août 2021», a précisé le ministère. Depuis l'arrivée du régime taliban en Afghanistan, 71 ressortissants afghans ont obtenu l'asile, dont 45 qui avaient été évacués par le Luxembourg.

Dans une moindre mesure, les demandes de protection internationale venaient du Venezuela, d’Ethiopie, d’Algérie ou encore du Cameroun. Par ailleurs, le Luxembourg indique avoir pu traiter 1 473 dossiers au cours de l’année précédente. 898 personnes ayant vu leur demande acceptée, dont 754 ont reçu un statut de réfugié, et 144 un statut de protection subsidiaire. Le ministère a prononcé 275 décisions de refus, 225 décisions de transfert et 57 irrecevabilités.

(yb/L'essentiel)

Ton opinion