De retour en France – DSK s'expliquera dimanche à la télévision

Publié

De retour en FranceDSK s'expliquera dimanche à la télévision

L'ex-directeur général du FMI devrait intervenir dimanche soir sur «TF1», première occasion de s'expliquer sur les accusations de crimes sexuels dont il a fait l'objet, selon «Lepoint.fr».

Cette interview n'a pas été confirmée officiellement. Mais selon le site du magazine Le Point, DSK a «donné son accord» à la journaliste Claire Chazal, qui présente le journal de 20h de TF1. Le site affirme que l'entretien a été négocié auprès d'Anne Sinclair, épouse de DSK, elle-même ancienne journaliste de TF1 et amie de Claire Chazal. Dominique Strauss-Kahn est rentré en France le 4 septembre, après que toutes les charges criminelles pesant contre lui eurent été levées par le procureur de New York. Il avait été arrêté le 14 mai, accusé de tentative de viol sur une femme de chambre de l'hôtel Sofitel de Manhattan.

Ces accusations l'avaient contraint à la démission du FMI et avaient mis fin à ses ambitions présidentielles. Il était le favori des socialistes pour affronter Nicolas Sarkozy à la prochaine élection présidentielle de mai 2012. Dominique Strauss-Kahn a également été entendu par la police française lundi, à la suite d'une plainte pour tentative de viol déposée contre lui par Tristane Banon, une journaliste et écrivain française de 32 ans. Cette accusation est cependant assez fragile car les faits remontent à 2003.

Un direct peut destabiliser

Selon Arnaud Mercier, professeur en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Metz (est), l'ex-patron du FMI «prend un risque» en choisissant de s'exprimer en direct à la télévision. «Un direct à la télévision, cela peut être déstabilisant. L'image, aussi, peut trahir et brouiller le message», a-t-il estimé. «Il ne peut pas arriver sur le plateau sans avoir une boule au ventre. D'autant que si on est extrêmement factuel, il y a eu une relation sexuelle (avec la femme de chambre Nafissatou Diallo). Il ne peut pas arriver en disant: "C'est une pure machination!". Il a quand même des explications qui ne sont pas évidentes à apporter», a-t-il déclaré.

DSK ne s'est pas expliqué depuis son arrestation. Après la levée des charges contre lui, il avait fait une brève déclaration à New York pour dire combien ces derniers mois avaient été «un cauchemar» pour lui et sa famille, et pour remercier ses amis.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion