Au Japon: Du désinfectant à la place de l’eau lors d’une compétition sportive

Publié

Au Japon Du désinfectant à la place de l’eau lors d’une compétition sportive

Des lycéennes ont reçu du désinfectant pour les mains à la place de l’eau pour se désaltérer lors d’une compétition sportive. Les autorités japonaises ont promis une enquête.

Une participante est tombée malade en buvant une gorgée.

Une participante est tombée malade en buvant une gorgée.

Les autorités japonaises ont promis une enquête après que des lycéennes ont reçu du désinfectant pour les mains à la place de l’eau pour se désaltérer lors d’une compétition sportive, et une participante est tombée malade en buvant une gorgée. Les organisateurs d’une marche de 5 000 mètres pour filles, le week-end dernier, dans le département de Yamanashi (centre du Japon) ont versé par erreur du désinfectant dans des gobelets placés à un point de distribution de boissons pour les participantes.

Selon la fédération sportive des lycées de Yamanashi, le désinfectant avait été stocké dans une bouteille en plastique non étiquetée, dans une boîte en carton, à côté de bouteilles d’eau potable. Le désinfectant pour les mains à base d’alcool est généralement utilisé pour se protéger du coronavirus et est devenu omniprésent au Japon, depuis le début de la pandémie, en 2020.

Une participante à la compétition s’est effondrée, a vomi et a abandonné la marche après avoir bu le désinfectant, tandis que deux autres l’ont recraché et ont continué. Trois lycéennes au total ont été emmenées à l’hôpital pour y être soignées et seraient en voie de guérison. Le gouverneur de Yamanashi, Kotaro Nagasaki, a promis lundi, une enquête indépendante sur cette affaire. «Au nom du département, je tiens à présenter de sincères excuses à la sportive et à sa famille», a-t-il dit.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires