Humanitaire – Du Luxembourg au Nigeria, l'opération basket réussie

Publié

HumanitaireDu Luxembourg au Nigeria, l'opération basket réussie

Marco Rock, très investi dans Special Olympics Luxembourg, la Fédération sportive pour les personnes avec une déficience intellectuelle, revient de dix jours au Nigeria. Il raconte.

Marco Rock a encadré un stage de basket à Lagos, au Nigeria.

Marco Rock a encadré un stage de basket à Lagos, au Nigeria.

Le projet a été un peu retardé par la crise sanitaire, mais Marco Rock, très investi dans Special Olympics Luxembourg, la Fédération sportive pour les personnes avec une déficience intellectuelle, revient de dix jours au Nigeria. Avec Pascal Wohl, ils ont pris part à l'encadrement d'un stage de basket d'environ 200 personnes (athlètes et partenaires) sous l'égide de la Mani Giving Back Foundation.

En amont, ils avaient collecté et envoyé à Lagos près de 250 paires de baskets et des tenues des clubs et de la Fédération luxembourgeoise de basket. «Nous avions aussi apporté avec dans nos bagages 36 ballons et 1 000 masques offerts par une banque. On voyait la fierté des joueurs. Il n'y a eu que des moments forts», lance Marco Rock.

Financer de nouveaux terrains

«Nous avons dirigé le camp avec 15 autres coaches du Nigeria. Ils étaient heureux de pouvoir jouer au basket à nouveau après un lockdown en janvier et des tenues et ballons que nous avons apportés. Il y avait tous les jours des écoles présentes avec des enfants mentalement handicapés. J’ai rencontré une fille de 14 ans qui je crois sera la nouvelle star du Nigeria», poursuit-il.

«Là-bas, le port du masque était de rigueur, on l’a juste retiré pour les photos», souligne Marco Rock, reconnaissant à l’égard des sponsors et clubs de basket pour leur soutien et aux donateurs des paires de basket. Prochain projet, aider à financer de nouveaux terrains peut-être dès 2022.

(nm/L'essentiel)

Ton opinion