Au Luxembourg – Du siège de l'ARBED au «19 Liberté» de la BCEE

Publié

Au LuxembourgDu siège de l'ARBED au «19 Liberté» de la BCEE

LUXEMBOURG – La Banque et Caisse d'Epargne de l'État a inauguré ce mardi son nouveau bâtiment, ancien siège historique de l'ARBED, symbole de la sidérurgie et de la puissance économique luxembourgeoise.

20160705 LUXEMBOURG, inauguration nouveau bâtiment, BCEE, Spuerkees, en présence du Grand-Duc Héritier et Stephanie, Photo: ©AlainRischard/Editpress

20160705 LUXEMBOURG, inauguration nouveau bâtiment, BCEE, Spuerkees, en présence du Grand-Duc Héritier et Stephanie, Photo: ©AlainRischard/Editpress

Editpress/Upload

Un an et demi après son acquisition par la Spuerkeess, l'ancien siège historique de l'ARBED remanié a été officiellement inauguré ce mardi. La Banque et Caisse d'Epargne de l'État (BCEE) a choisi de nommer le bâtiment «19 Liberté», du nom de l'avenue sur laquelle il est implanté, dans la capitale. Avant d'investir les lieux, la banque publique a fait procéder à des travaux de restauration de l'édifice classé monument historique, construit entre 1920 et 1922.

Les interventions ont notamment porté sur les quelque 4 820 m² de toiture, pour y remplacer la couverture en ardoise. Déjà ravalées dans les années 90, les façades ont simplement connu un toilettage. À l'intérieur, pour préserver l'aspect originel des enduits, un nettoyage a été entrepris sur 2 700 m² de murs et 1 450 m² de plafonds. Le montant des travaux, comme le prix d'achat, n'ont pas été dévoilés.

Symbole de la sidérurgie au Luxembourg

L'activité de la banque sera désormais concentrée sur quatre bâtiments principaux très proches, au 1 et 2, place de Metz, au Rousegaërtchen (rue Zithe) et au 19 Liberté. «Auparavant, nous avions des services éparpillés sur trois bâtiments. Cela permettra de les réorganiser et d'en rapprocher certains», souligne Belli Rodolphe, directeur adjoint de la BCEE et coordinateur du projet. Les activités de crédit, de banque privée, dédiées au réseau d'agences commerciales, et de marketing vont y être regroupées. Après deux vagues de déménagements, ce vendredi et le 24 juillet, quelques 180 employés sur les 1 800 travailleront dans les nouveaux locaux.

Siège du spécialiste luxembourgeois de l'acier ARBED puis d'Arcelor et enfin d'ArcelorMittal, le bâtiment est devenu le symbole de la puissance sidérurgique grand-ducale. Et, plus largement, un emblème national. Après des spéculations l'envoyant tantôt entre les mains de banquiers chinois ou d'investisseurs russes pour y installer un hôtel et des commerces, le bâtiment sera finalement resté dans le giron luxembourgeois. «On n'est jamais mieux servi que par soi-même», a ainsi lancé le Premier ministre Xavier Bettel, en évoquant son rachat et en désignant la sidérurgie comme «un fleuron de notre économie».

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion