Basket-ball – Dudelange s'offre une 12e Coupe de Luxembourg

Publié

Basket-ballDudelange s'offre une 12e Coupe de Luxembourg

LUXEMBOURG - Le T71 a dominé La Résidence samedi (68-79) en finale de la Coupe de Luxembourg pour s'adjuger le trophée pour la quatrième fois lors des cinq dernières éditions.

20160312 12.03.2016, Basketball Coupe de Luxembourg Messieurs, Finale, Coque, Arena, Kirchberg - Residence Walferdange - T71 Dudelange,  v.l. Dunking Nelly Stephens (T71 Dudelange - 12) Foto: Gerry Schmit

20160312 12.03.2016, Basketball Coupe de Luxembourg Messieurs, Finale, Coque, Arena, Kirchberg - Residence Walferdange - T71 Dudelange, v.l. Dunking Nelly Stephens (T71 Dudelange - 12) Foto: Gerry Schmit

Editpress/Gschmit

Le T71 ne s'est pas laissé surprendre samedi soir par La Résidence en finale de la Coupe de Luxembourg à La Coque devant plus de 2 500 spectateurs. Vainqueurs du trophée en 2012, 2013 et 2014 les Dudelangeois n'ont guère laissé d'espoir à une équipe de Walferdange qui n'a pas pu rééditer son exploit des demi-finales, où elle avait dominé l'Amicale, tenante du titre (75-86).

Bien emmenés par Denell Stephens (16 points), Eric Anderson (18 points, 14 rebonds) et Tom Schumacher (14 points), les hommes de Philip Dejworek ont pris l'ascendant dès le milieu du premier quart-temps. Avant de faire le trou, en début de deuxième quart-temps, après avoir infligé un 11-0 aux Walferdangeois. Avec 18 points d'avance après 14' de jeu (18-36), les coéquipiers de Chris Jones avaient pris la rencontre par le bon bout mais la Résidence ne baissait pas les armes. Olapado Ayuba et Oliver Vujakovic permettaient notamment à Walferdange de rester dans le match et de réduire l'écart à sept points juste avant la mi-temps (31-39).

Doublé en vue

Dans le troisième quart, Dudelange gérait son avantage et coup sur coup, à trois points, Gilles Ruffato et Tom Schumacher donnaient un nouveau coup sur la tête des hommes d'Amadeo Dias, en permettant aux triples champions du Luxembourg en titre de compter 14 points d'avance (44-60) à l'entame de la dernière période.

À l'expérience, face à une formation bien partie pour assurer son maintien en play-downs de Total League, les Dudelangeois ne tremblaient pas en fin de match (68-79) pour remettre la main sur un trophée tombé l'an passé dans l'escarcelle de l'Amicale. Un succès logique au terme d'un match dominé de bout en bout. «Désormais nous sommes motivés pour faire le doublé», a souligné le Dudelangeois Chris Jones.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion