Luxembourgeois sur «TF1» – Dylan participe à Koh-Lanta «pour gagner»
Publié

Luxembourgeois sur «TF1»Dylan participe à Koh-Lanta «pour gagner»

LUXEMBOURG - À 22 ans, Dylan, agent immobilier et mannequin, est le tout premier candidat luxembourgeois à participer à l’aventure «Koh-Lanta». Interview.

La 17e saison de la célèbre émission débute vendredi soir. Dylan, qui a déjà fait parler de lui avant le début de l’émission, est bien déterminé à la gagner. «Je ne vais pas à "Koh-Lanta" pour me faire des amis, j'y vais pour gagner».

L’essentiel: Comment avez-vous eu l’idée de participer à «Koh-Lanta»?

Dylan Thiry: Lorsque j’étais à l’armée, j’ai trouvé ce que j’aimais, l’action, le sport et la concurrence. Ce que l’on retrouve aussi dans «Koh-Lanta». En réalité, c’était un rêve de gosse, j’ai toujours voulu y participer depuis mon plus jeune âge. Et c’est un véritable honneur pour moi d’être le premier candidat luxembourgeois de l’émission.

Vous êtes fan de ce genre d'émission?

C’est mon émission préférée. On m’a proposé plusieurs émissions de téléréalité, mais j’ai refusé, car si j’acceptais de faire l’une d’entre elles, je ne pouvais plus faire «Koh-Lanta».

Comment se sont déroulées les sélections pour «Koh-Lanta»?

J’ai été retenu dès ma première candidature. Des candidats m’ont dit qu’ils postulaient depuis quinze ans! Les sélections ont duré six mois, j’ai fait une dizaine d’allers et retours vers Paris, pour les castings, rencontrer des psychologues et passer des contrôles poussés en matière de santé. Au Cambodge, le tournage a duré au total une quarantaine de jours.

La motivation était-elle au rendez-vous?

La compétition, c’est vraiment ce qui me motive! Il y a des éléments en commun avec le mannequinat, c’est très physique, il faut faire attention au niveau de la nutrition et ça nécessite une vraie discipline.

Qu’est-ce qui fera la différence avec les autres candidats de l’aventure?

Le mental, qui est ma plus grande force. On sent que certains pensent être forts mentalement mais sont envahis par les doutes. Je suis sûr de moi.

(Recueilli par Cédric Botzung)

Ton opinion