Auto – Dylan Pereira creuse l'écart en Porsche Supercup

Publié

AutoDylan Pereira creuse l'écart en Porsche Supercup

Parti en pole ce dimanche à Budapest, le Luxembourgeois Dylan Pereira, a décroché sa seconde victoire en trois courses. Il creuse l'écart en tête de la Porsche Supercup.

Auteur de la pole position samedi, Pereira est parvenu à garder la première place après un départ très rapide.

Auteur de la pole position samedi, Pereira est parvenu à garder la première place après un départ très rapide.

Porsche Pool/ATP

Et de deux! Le Luxembourgeois Dylan Pereira, 23 ans, a creusé l'écart en tête du championnat de Porsche Mobil 1 Supercup après sa victoire dimanche, à Budapest, en lever de rideau du Grand Prix de F1.

Sur la lancée de son succès dimanche dernier à Spielberg en Autriche, le résident de Soleuvre, en pleine confiance, a fait retentir, sur le Hungaroring, l'hymne luxembourgeois pour la deuxième fois de la saison, la quatrième de sa carrière. Et son triomphe n'a souffert d'aucune contestation. Auteur de la pole position samedi, Pereira est parvenu à garder la première place après un départ très rapide. Même l'entrée de la safety car suite à un accident après cinq minutes de course, n'a pas permis aux rivaux du Luxembourgeois de le dépasser. En tête du début à la fin, le pilote de l'équipe BWT Lechner Racing a su parfaitement maîtriser ce circuit exigeant et étroit, où il est difficile de dépasser. A l'arrivée il a devancé le Turc Güven Ayhancan et le Néerlandais Larry ten Voorde.

Avec une deuxième place et deux victoires en trois courses, Dylan Pereira creuse l'écart en tête du championnat. Il compte désormais 70 points soit 22 de plus que son dauphin Güven Ayhancan et 33 de plusque le duo ten Voorde et Jaxon Evans. «Très heureux de cette victoire. Merci à mon équipe à mon mécanicien et mon ingénieur», a insisté le pilote qui rêve des 24 Heures du Mans de Spa et du Nürbürgring. Pour aller chercher le titre, il lui reste cinq courses à disputer. La prochaine dans deux semaines à Silverstone en Grande-Bretagne.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion