Environnement au Luxembourg – «Ecobox», récipient malin pour réduire le gaspillage

Publié

Environnement au Luxembourg«Ecobox», récipient malin pour réduire le gaspillage

LUXEMBOURG - 10 000 boîtes intelligentes «Ecobox» sont disponibles depuis ce jeudi, dans les restaurants partenaires, pour réduire le gaspillage alimentaire.

Après deux ans de réflexion, le projet «Ecobox - méi laang genéissen» a été lancé, ce jeudi à Luxembourg, par le ministère de l’Environnement en étroite collaboration avec la SuperDrecksKëscht et l’Horesca. L’objectif des 10 000 «Ecobox» vertes produites actuellement? Réduire le gaspillage alimentaire grâce à une boîte en plastique dure à usage multiple capable d’emporter les restes au terme d’un repas dans un restaurant ou dans une cantine scolaire, par exemple.

Concrètement, pour obtenir votre «Ecobox» (qui existe en deux formats, 1 000 ml ou 500 ml) dans un des six restaurants pionniers de l’initiative à Luxembourg-Ville (Gourmandises permises, Glow, Flowers Kitchen, Beet, Oak ou encore Casa Fabiana), il vous suffit de verser une consigne de 5 euros et vous obtenez un récipient fermé doté d’une bonne capacité capable de conserver les aliments, lavable au lave-vaisselle, adapté au micro-ondes et résistant aux variations de températures.

Retours positifs

«C’est une très bonne idée» nous a confié Pierre, utilisateur de l’«Ecobox», croisé ce jeudi midi, au restaurant Casa Fabiana. «Pour manger au travail, je n’ai plus besoin d’assiette. Je la lave une fois et c’est bon. Elle est solide et je peux y mettre beaucoup de choses. Tous mes collègues l’ont très rapidement adoptée».

Partenaire de l’initiative, Cédric Feyereisen du Oak Bistrot à Luxembourg-Ville, est lui aussi séduit par le projet «Ecobox». «L’écologie était déjà au centre de notre cuisine et j’ai naturellement adhéré, reconnaît-il. «Mes clients et moi sommes très contents, car on ne trouve pas dans les supermarchés des boîtes aussi pratiques à 5 euros. L’usage est multiple également: on peut aussi facilement y mettre de la soupe ou conserver des aliments au congélateur».


(Frédéric Lambert/L’essentiel)

Le gaspillage alimentaire

Selon une étude du Statec réalisée en 2015, le coût du gaspillage alimentaire s’élève à 60­ millions d’euros par an au Luxembourg. Soit une somme de 105 euros par habitant ou 252 euros par ménage sur une année.

Cette même étude indique que sur une période d’un an, il est possible d’éviter de gaspiller 10 640 tonnes de déchets, soit l’équivalent de 3 camions-poubelles remplis de nourriture par jour.

Ton opinion