Accident de cyclisme – Egan Bernal confie avoir «failli perdre la vie»

Publié

Accident de cyclismeEgan Bernal confie avoir «failli perdre la vie»

Le grimpeur colombien de l'équipe Ineos a «failli perdre la vie» dans le grave accident qu'il a subi lundi et qui aurait pu le laisser «paraplégique», a-t-il affirmé vendredi.

Le grimpeur colombien de l'équipe Ineos, Egan Bernal, a «failli perdre la vie» dans le grave accident qu'il a subi lundi et qui aurait pu le laisser «paraplégique», a-t-il affirmé vendredi sur les réseaux sociaux. «Après avoir eu 95% de chances de rester paraplégique et avoir failli perdre la vie en faisant ce que j'aime le plus», écrit sur Instagram le cycliste en légende d'une photo de lui-même allongé sur son lit d'hôpital, le cou dans une minerve, faisant un signe «OK» de la main gauche.

«Aujourd'hui je veux remercier Dieu, la clinique de La Sabana, tous ses spécialistes qui ont réalisé l'impossible, et ma famille», poursuit le coureur colombien. À l'entraînement, lundi, Bernal a percuté l'arrière d'un autobus qui s'était brusquement arrêté. Il a été transféré à l’hôpital pour être opéré de plusieurs fractures. Plusieurs de ses vertèbres ont été touchées, ainsi que le fémur droit et la rotule. «Je reste en unité de soins intensifs dans l'attente de nouvelles opérations chirurgicales, mais j'ai confiance en Dieu pour que tout se passe bien», a-t-il ajouté vendredi.

Pour sa deuxième saison au plus haut niveau, il a remporté en 2019 le Tour de France, un exploit qu'aucun coureur de son pays n'avait accompli avant lui. Grimpeur surdoué, doté d'une grande intelligence de course et habile dans l'art du placement, Bernal a gagné ensuite un autre grand tour, le Giro 2021, sans afficher de faiblesse. Son grave accident compromet sa saison, alors qu'il comptait revenir sur le Tour de France l'été prochain pour s'y imposer à nouveau.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion